13ème Festival International de Bintulu

Pour cette édition, le comité d’organisation de Bintulu avait la volonté, après être avec succès entré dans le Guiness Book des Records avec le plus grand nombre d’arches, de battre un nouveau record :
Le plus long Jardin du Vent et le plus grand nombre de pièces !

C’est chose faite, avec 459 m de long et 110 pièces !

Mais Bintulu, ce n’est pas que cela.
L’ambiance qui y règne est spéciale, conviviale, c’est la rencontre de dizaines de pays, 32 au total. De cerf-volistes passionnés et chaleureux. Une très belle sélection, que l’on doit au comité d’organisation.
La France y était bien représentée avec 6 personnes. Sachant que le comité limite les invitations à 4 personnes, c’est un joli succès.

Accueillis le mercredi 22 septembre au Kemena Plaza, en plein centre de la ville, le terrain quand à lui se situe a 10 minutes à pied, mais des navettes sont prévues pour ceux qui n’aiment pas la marche. Les navettes sont assurées également à l’heure du déjeuner, pour les cerfs-volistes souhaitant se changer et prendre une douche. Un grand luxe, annoncé lors du briefing du premier soir, en raison du taux d’humidité de 100%, et différent “de vos pays, ce que nous comprenons” annoncera Muammar, l’un des membres importants de l’organisation.

Le terrain se trouve sur l’ancien aéroport de Bintulu, qui se trouvait au coeur de la ville. Aujourd’hui complètement transformé, celui ci est devenu l’axe principal de la ville.
Bintulu est en pleine restructuration, et le terrain, l’an prochain, se retrouvera au bout de cet ancien aéroport, proche de la mer et du vent parfait. Plus large, plus long. On y retrouvera l’ensemble des structures de l’organisation, les tentes des pays et le grand marché local.

Bintulu offre par sa situation un accès aux visites nocturnes, et à toutes les animations que la ville propose, différentes chaque année. Pour cette édition, la fête des lanternes accueillait le Mooncake Festival.

Il faut croire que l’Ile de Bornéo adore les défis, puisque il était aussi prévu de battre le record du plus long Mooncake au monde ! 888 mètres, record battu 🙂

5 jours de festival, avec un vent de la ville le matin, et de mer l’après-midi. Le terrain étroit ne facilite pas le vol des nombreux cerfs-volistes invités, 150 au total.
Mais chacun le sait, nous avons trois 3 problèmes :
– le vent est trop faible
– le vent est trop fort
– et quand le vent est parfait, il n’y a jamais assez de place 🙂

Quoiqu’il en soit, tout est fait dans la bonne humeur, même le démêlage de lignes !

La Malaisie est habituée aux cérémonies et à la dotation de trophées, pour celui qui découvre, c’est toujours un peu la suprise. Meeting d’accueil, Opening ceremony, closing ceremony. C’est très loin de nos organisations Européennes.
Tout y est fait pour que le festival reste inoubliable, tout y est fait pour les invités se sentent bien à Bintulu. Une chose par laquelle les Européens sont aussi surpris, c’est la qualité et la quantité des volontaires sur le terrain, un brin trop, un peu gênant parfois, quand tu les vois presque courir pour porter les sacs. Mais là encore, c’est avec le sourire.

Bref vous l’aurez compris, on adore Bintulu, et on commence a compter les jours en attendant le prochain !

Coté cerf-volant, il y en avait plein, des gros, des petits et des traditionnels, les Wau Malaisiens ont volé, toujours surprenant, il n’y a pas de vent, c’est en bambou, c’est tout plat, ça pèse une tonne, et ça vole ! Mieux que nos trucs hyper légers… déprime 🙂

La venue, pour la seconde fois, de Richard Debray, fait toujours l’unanimité tant son dynamisme sur le terrain fait plaisir a voir.

BIKF envisage en 2018 une compétition freestyle, une délégation devrait se rendre sur un festival Français “pour voir un peu comment ça se passe”. Alors croisons les doigts pour que l’an prochain, nos meilleurs représentants de la discipline puissent rencontrer les meilleurs pilotes d’Asie.

Merci Roger Tessa-Gambassi.

L’équipe d’Addict Kite leMag.

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Voici quelques photos et vidéos

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *