20 ème Festival de Cayeux sur mer 2017.

Bonjour à tous,
Nous avons la chance que Valou (cerf-voliste depuis de nombreuses années) nous fasse partager son festival de Cayeux sur mer.
Nous vous laissons entrer à l’intérieur du 20 ème festival de Cayeux.
Merci Valou pour ton retour et à Dominique Miquet, de Cerf-volant service, pour certaines photos de l’article.
Partis vers 7 heures du matin en route pour la mer, après 3 heures de route, 5 min avant notre arrivée, nous voyons sur notre droite une grosse étendue de cerf-volants dans un ciel bleu au dessus d’un petit village de pêcheurs.
Décor de carte postale dès notre arrivé… Nous sommes toute de suite pris en charge, bracelet pour les repas et un petit cadeau pour la 20 ème : un verre réutilisable. On nous explique les modifications de l’année, terrain beaucoup plus grand, deux terrains de monofil et un terrain de pilotable où l’on peut poser son jardin d’Eole, à nous de jouer.
Cette année 150 cerf-volistes, bon on commence à dire bonjour, l’ambiance conviviale de ce festival nous met vite dans le bain.
Nous allons nous installer, on pose la remorque aux endroits réservés, d’autres cerf-volistes viennent nous saluer, on pose les valises, le drapeau pour marquer notre territoire. Bon on va sortir quelques cerf-volants quand même. Aprés avoir fait envoler quelques structures, le vent est bon, sud-ouest impeccable, rien à dire, toutes sortes de cv peuvent voler. La journée passe très vite, le soir apéro et un repas mérité… Nous continuons à papoter sous le barnum. Bon allez un peu de repos pour le jour 1.


Lendemain matin, super accueil avec le café et petit déjeuner préparé par les Vents Courtois. Quelques bisous et hop, on repart. Vent dans la même direction qu’hier, un poil moins fort mais ça vole, déballage, on sort le plus possible de cerf-volants, jardin d’Eole installé le long de notre remorque, cerf-volant dans le parc… zut plus de place, pas grave on agrandit.
Un coup de téléphone à 10 h 30 pour nous rappeler que c’est l’heure du défilé des bannières dans la ville, on s’active, on part, toujours dans la bonne humeur, c’est toujours agréable de voir le public surpris. Petit remerciement à la police municipale pour leur encadrement et hop, c’est reparti, euh, pour les autres, moi avec ma babaille je traîne discuter, fais des bêtises comme d’habitude pour les personnes qui me connaissent. Le fait est que quand j’arrive à faire les 70 mètres qui me ramenaient dans nos quartiers, ben faut repartir pour l’apéro et le repas préparé par leurs soins. L’après midi passe très très vite.
L’organisation avait pensé à faire un lancer de lanternes magiques en souvenir d’Antoinette Anquier, décédée en juillet l’année dernière, donc nous prenons une partie de la préparation à notre charge, organisation d’un défilé de cerf-voliste à notre remorque pour signer la lanterne d’or pour Jean claude Anquier. Aprés faut bien se restaurer donc on repart pour un super cassoulet préparé par l’équipe des Vents Courtois.


Un discours de remerciement, Jean Claude est emmené sur la plage pour un moment très émouvant, une lanterne marquée Antoinette l’attend, prête à partir sur le haut des galets. Nous lançons cette lumiére pour un dernier au revoir à note amie, suivie de 50 lanternes lancées par tout le monde. Défiler de lumière dans le ciel partant au dessus de la mer.
  Lundi toujours le superbe accueil du matin, bien pratique quand on a pas de camping car. Le vent, un peu moins fort mais cela ne gêne pas. Allez hop, au boulot. Qui voyons nous arriver ? La télévision qui faisait un reportage sur le festival.
Ils nous filment et on passe à la télévision sur France 3 Picardie, malheureusement pour nous le vent nous lâche, plus de vent ou très peu. Pas grave on mange un repas de partage ce midi, chacun amène des trucs. Mais le vent ne reviendra que timidement dans l’après midi, assez pour faire voler les nasa et des acrobatiques ul pour les démonstrations au public.
Voilà une vingtième édition dans une super ambiance : des organisateurs au top et des cerf-volistes présents, un public nombreux et un super soleil, et surtout un bon vent.
Merci Valou pour le retour du festival de Cayeux 2017 et Domique Miquet de CVS pour une partie des photos 🙂
L’équipe Addict Kite le Mag.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *