A la découverte de la Tricks Party

Les Tricks party…format de compétition peu connu

Le format “Tricks Party” est un format de compétition de cerf-volant qui se pratique en individuel mais qui peut également se pratiquer en pair. On l’appelle aussi “le freestyle”. C’est un format de compétition peu connu et on y voit moins de participants qu’aux compétitions de précision (souvent appelés STACK).

 

 


Déroulement de la compétition

1813923-la-competition-start-up-de-leweb-paris-est-ouverte

Une compétition Tricks Party se déroule en plusieurs “rounds”.

Le premier round : les figures imposées.

En début d’année, une liste de 10 tricks est diffusée dans les pays qui font des compétitions Tricks Party. Cette liste est la même pour toutes les compétitions. Le jour de la compétition, les juges en choisissent 4 que chaque pilote doit effectuer. Le choix dépend bien sûr des conditions de vent le jour j. Chaque pilote a le droit à deux essais pour chaque trick.

Le deuxième round : les figures libres.

Après les 4 tricks imposés, le pilote a une minute pour montrer ce qu’il est capable de faire…envoyer du gros pour le spectacle donc! Après, c’est le repos… de l’eau, bien sur.

Le troisième round : les ballets.

Pour les ballets, chaque pilote a renseigné sa liste de 9 tricks une semaine avant la compétition.
Avant de commencer son ballet, il a le droit d’en changer deux (si le vent n’est pas favorable par exemple). Il a également choisi sa musique car le pilote obtiendra également une note “chorégraphie”.


Ca a changé … beaucoup! 

Metamorphosis of the European Swallowtail (Papilio machaon), showing 3 instars: caterpillar, chrysalis and adult.

Ces dernières années, les Tricks Party ont fait de grands pas de modernisation et ont subis quelques changements.

D’abord, le projet de Ricardo Asencio (qui nous a quitté beaucoup trop tôt) de faire des vidéos de tous les tricks existants. Le projet est maintenant reprit par plusieurs pilotes et juges européens (Roger Tessa-Gambassi (FRA), Pascal Vection (FRA) , Fred Blok (NL), Peter Maternus (D), Hugo Maes (BE), Stephan Fiers (BE), Didier Giubergia (CH), Lisa Willoughby (USA), …). Sur http://tricksparty.info/en/ vous en trouverez les résultats.

Ensuite, le sport a subi quelques changements importants: le retour aux 5 catégories de tricks, l’ajout de la minute de free (le deuxième round), l’utilisation d’un hot seat dans quelques compétitions, le calcul des scores en utilisant une application ou des portables connectés sur internet…tout cela pour rendre le sport plus moderne et plus attractif pour le public, pour en faire un grand spectacle.


C’est un sport international

RGB base

En ce moment les Tricks Party se déroulent dans plusieurs pays :

  • France
  • Belgique,
  • Pays-Bas,
  • Allemagne,
  • Espagne,
  • Italie,
  • Chine,
  • Etats-Unis,


Mais ce n’est pas tout, les vidéos sont partagés et mènent plusieurs pilotes individuels à s’y mettre aussi … Il y a de l’espoir et il faut continuer sur cet élan.

Tricksparty

Tricks Party Belgique

Le format a été co-écrit par Sylvie Salomon et Roger Tessa-Gambassi en 1999. Il est protègé par un depôt. L’utilisation de ce format à l’étranger est gratuit, si on en respecte sa philosophie. En France, c’est la FFVL qui gère ce format en accord avec les co-auteurs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *