Damien Fontaine revient sur ses premières impressions de l’Unik

                          Salut Addict Kite !l'Unik

Lorsque vous m’avez demandé de vous faire un petit retour sur l’Unik, j’ai tout d’abord été flatté  mais j’ai également hésité… En effet, étant membre de l’équipe R-Sky, j’avais peur que mon jugement ne soit pas objectif… Mais en prenant ce dilemme d’un autre point de vue, je préfère mettre en avant les avantages d’être membre de cette équipe, et de pouvoir être un chanceux testeur des nouveaux kites proposés par Sylvie et Roger que de vanter un kite… technique, très technique… mais extrêmement jouissif en free.

l'UnikNous connaissons tous Richard Debray et son style de vol très technique et la référence qu’il représente dans notre univers, il est logique de vouloir s’approcher de son niveau quand on le voit évoluer… La suite logique serait de faire la même chose avec le même kite… On verra cela plus tard…

La Sortie de ce nouveau kite représente différents symboles, le premier évidemment, les 20 ans de la marque R-Sky (ce n’est pas rien pour notre activité et son business…), le second, un nouveau kite signé Richard Debray, le troisième une nouvelle dimension dans la polyvalence… Car il s’agit bien de cela…

Alors premier contact visuel avec le modèle de test, celui de Roger, qui semble différer quelque peu de celui de Richard, un peu moins à sa main… particulière

Le kite est grand, haut, élancé, les pointes d’ailes sont fines. Il dégage une sensation de performance, le shape présage de bons moments, un bridage décentré de la croix centrale, associé à un bridage type dynamique, la structure quant à elle était en P300 pour les BA et 5 pt sur les vergues, un lest de 6gr pour finaliser le tout.

Le design quant à lui est dans la lignée R-Sky, on reconnait bien la touche.l'Unik

En vol, il lui faut un peu de distance pour profiter de sa polyvalence, en lignes courtes le free est plus radicale

La Polyvalence justement, avec des lignes de 37m, le kite offre une belle présence, que l’on retrouve une fois qu’il est en pression.

Les conditions lors de mes essais étaient plutôt légères, pas faible, mais dans la plage basse du kite.

Celui-ci est immédiatement en pression, on sent un coté «camionneur» dans son tracking, ce qui le rend rassurant.

Un léger vrombissement se fait entendre pour le plus grand plaisir de nos oreilles, et qui permet de rythmer son vol entre la précision et le free.

La précision… Le coté on/off intervient, il faut un bon niveau de pilotage pour comprendre la gestuelle à adopter. Une gestuelle courte, dynamique afin de contrer sa dévente facile et son sur-virage caractéristique des kites de free. Il ne faut pas s’attendre à réaliser des angles parfaits dès les premières sessions de vol, mais celui-ci offre une vraie polyvalence actuelle.

Avec un peu de patience et de compréhension, la précision n’est pas loin du tout, rassurez-vous.

La vitesse est idéale pour un pilote individuel et capable de varier en fonction des déplacements de son pilote au sol.l'Unik

Les spikes sont parfaits, rassurants dans leurs approches, tout comme les posés deux pointes un peu sportifs.

Les sideways sont une formalité jouissive et susceptible d’emmener sur du free, du free et du free…

Car il s’agit bien de cela, du free radical comme Richard sait le faire.

Je pense que le challenge de Richard était de proposer un kite de free ultra moderne capable de réaliser une belle précision.

Celui-ci est plus que relevé !!!

L’Unik offre un free lisible, planant et interminable.

Là aussi, il faut un certain niveau pour apprécier ses capacités et potentiel.

La dévente est franche et immédiate, associée à un sur-virage, il faut prendre le coup de main pour l’apprécier et accepter le fait que ce n’est pas en possédant le kite de Richard Debray que l’on devient immédiatement Richard Debray.

Le tracking franc et présent lors de la mise en pression est complètement nul quant la dévente est réalisée et permet de laisser aller son imagination en free.

l'UnikJe ne rentrerai pas en détail sur toutes les figues, mais tout le basique s’exécute facilement, rapidement ou lentement (là aussi un bon point lorsque l’on souhaite rythmer son vol), les BS et dérivés, les yoyos, axels. Cependant, là aussi, il faut un certain temps d’adaptation pour retrouver son niveau.

Les rotations à plat sont bluffantes de facilité et de lisibilité, les Tazs sont exceptionnels, les combinaisons qui en découlent le sont tout autant, d’un Spike ou d’un Sideway comme je l’évoquais précédemment.

Pour le Free plus radical, Crazy, Yo-Fade, Cynique, etc… c’est encore une fois très lisible et instinctif dans son approche, le free s’en retrouve quasiment illimité. Seule limite : l’imagination.

Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas amusé en free comme je pouvais m’amuser avec mon Extend.

C’est d’ailleurs une bonne comparaison, car après le premier essai, j’ai immédiatement pensé à un Extend XXL.

Pour conclure, ce nouveau Kite marque bien les 20ans de R-Sky, tant par la polyvalence que par son approche avant-gardiste.l'Unik

Richard frappe fort avec cet Unik qui porte bien son nom. De longues heures de vol sont à prévoir afin d’exploiter pleinement tout son potentiel.

Dernier point, ce Kite est et sera évolutif pour les nouveaux pilotes individuels ou ceux qui cherchent à élargir leur polyvalence en free.

Merci Addict Kite de m’avoir contacté pour réaliser cet article.

Un Dernier point…

LeFab, nous pensons à toi, regarde notre free de là-haut et balance leur du son comme tu savais le faire…

Merci Damien Fontaine,

l’équipe d’Addict Kite le Mag.

l'Unik

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *