Family Story – Les R-Sky

Dans le cadre de notre semaine spéciale familles, nous avons rencontré Roger Tessa Gambassi pour l’équipe R-Sky qui nous a livré volontiers cette interview.

 

Quand et comment êtes-vous entré dans le monde du cerf-volant ?

Il y a 25 ans ! Complètement par hasard et par curiosité. La première fois, à Choisy le Roi (94), un jour de tennis. La seconde, où j’ai craqué, à St Raphael. D’ailleurs j’ai rencontré beaucoup plus tard celui qui était au bout des lignes.

 

Présentez-nous un peu votre équipe.

On ne peut pas vraiment dire que l’on fait une équipe, je crois qu’une équipe se forme naturellement, où chacun doit trouver sa place. L’équipe est constituée d’anciens, volontaires et travailleurs, et de jeunes après qui il faut courir. Quand tu as compris ça, chacun a sa place, avec ses compétences, ses envies, sa volonté représentative, son esprit d’équipe et finalement tout le monde a une place importante. Une équipe, c’est une famille, avec laquelle tu partages, réussites et défaites. Où le groupe s’identifie aux individualités, mais ou l’inverse est vrai aussi.

rs3 rs5

Votre parc de matériel ?

500 kg de chiffons et de baguettes. Il y a de tout, du pilotable, des bannières, des grosses pièces …

 

Et côté logistique ?

C’est jamais assez grand, nous allons devoir penser à optimiser le matériel. Pour l’instant, nous avons encore deux fourgons, deux remorques ! Bien sûr, jamais en même temps, tout dépend de où on va, et de ce que l’on va y faire.

 

Pourquoi vous invite-t-on en général sur un festival ?

Comment répondre sans être prétentieux ! Après, pour s’en justifier, on pourra dire que les modestes ont certainement toutes les raisons de l’être, ou qu’une journée sans frimer est une journée de perdue. Mais bon, je pense que notre polyvalence y est pour beaucoup, le fait que nous chargeons nos cerfs-volants avant nos popups aussi. 

rs4 rs1

Votre ou vos spécificités, qu’est-ce qui vous démarque ou vous caractérise ?

Le fait d’avoir les meilleures pilotes du monde dans l’équipe, ça aide un peu. Nous essayons aussi d’avoir toujours de nouvelles pièces, celles que nous créons, mais aussi celles que nous achetons, un parc doit se renouveler, une équipe doit pouvoir se réinventer, nouvelles démos, nouvelles pièces… L’investissement est important, que ce soit pour une équipe amateur ou pour les autres. Le retour sur celui-ci n’est pas si évident.

 

Un dernier mot ?

Nous appliquons à notre équipe, ce que nous demandons à celles que nous invitons sur nos organisations.
Nous aimons faire du cerf-volant, je crois que cela se sent et se voit, c’est ce que nous aimons transmettre.
Faire des concours d’anémomètre ou de popup, c’est pas notre truc.

 

Merci à R-Sky pour avoir encore pris du temps pour répondre à nos questions, l’équipe d’AddictKite souhaite de nombreux festivals à venir à la famille R-Sky 😉

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *