Haut les mains

Bonjour à tous

Qui n’a pas déjà vu une silhouette comme celle de l’image d’introduction ? Personnellement, j’ai la chance d’habiter à la plage, et quand je vois ça, si j’ai le temps, je m’arrête pour aller voir la personne et la conseiller un minimum.

S’il y a bien UN défaut commun à quasiment tous les débutants, c’est bien celui-là : tenter de piloter avec les bras en l’air. C’est un réflexe naturel, la volonté d’élever le point d’ancrage du cerf-volant d’environ 2 mètres, mais si ça peut aider un peu pour les monofils, c’est totalement nuisible pour les pilotables.

Pourquoi ? Parce que lorsqu’on écarte les bras, ou qu’on les lève, on ne tire pas sur l’une des deux lignes. En effet, pour faire tourner un cerf-volant, il faut que les mains soient décalées, en tirant ou en poussant sur une ligne. Hors en écartant ou en levant les bras, les mains restent toujours dans le même plan, comme illustré ci-dessous. On ne peut pas maitriser un cerf-volant de cette façon.

brasbas     brashaut

Pour faire efficacement tourner son cerf-volant, il faut créer une différence de longueur entre les lignes droite et gauche. Si on tire la main droite, le cerf-volant tourne vers la droite (et ceci tant qu’on continue de tirer la main droite). Si on tire la main gauche, c’est la même chose mais dans l’autre sens. Quand on remet les mains côte à côte, le cerf-volant reprend une trajectoire droite, mais dans la direction où il se trouve à ce moment. C’est à dire que si on remet les mains au même niveau au moment où le cerf-volant a le nez vers la gauche, il ira tout droit vers la gauche par exemple. L’illustration ci-dessous montre le décalage créé entre les mains quand on tire une ligne.

decale

Il existe aussi une différence entre tirer ou pousser sur une des lignes (le fait de pousser n’est pas toujours évident pour les novices car les lignes ne sont pas rigides). La différence entre ces deux gestes est simple : quand on tire la ligne gauche, le cerf-volant tourne vers la gauche en accélérant. Quand on pousse la ligne droite, le cerf-volant tourne vers la gauche mais en ralentissant. Ceci permet de contrôler la régularité de la vitesse dans ses figures en jonglant entre tirer et pousser. A vous de jouer, ça deviendra vite une habitude 🙂

L’équipe d’Addict Kite.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *