Interview de Ramlal sur la sortie de l’Avatar.

atelier-logos(1)

L’Atelier nous sort un nouveau cerf-volant l’Avatar pour le festival de Berck avec un nouveau Team. Comment et pourquoi est venu ce nouveau projet pour la marque ?

Nous avons constaté un manque dans l’offre actuelle, et avons travaillé à le combler. Durant nos dernières années  de pratique du vol en équipe, Mathieu et moi avons pu constituer un cahier des charges compulsant les caractéristiques et aptitudes que devrait avoir un appareil adapté à cette discipline.  C’est en suivant ce programme point par point que l’Avatar a fini par voir le jour.

Quant à la formation d’un nouveau team, c’est tout simplement dû à une forte addiction contractée ces dernières années au sein de Red Bull Kiteforce, et au souhait de partager ces plaisirs  avec de nouveaux pilotes.

 Alors parlons technique. Quelles sont les mensurations de l’Avatar et quel est son programme de vol. Pour toi, à qui s’adresse ce nouveau cerf-volant ?

IMG_5153(1) (Copier)

L’Avatar est un appareil de type « entier » ou « full size », c’est à dire avec des bords d’attaque de 165cm. Il a une envergure de 2,61m.

Son programme concerne avant tout la précision ; la maîtrise des trajectoires , des angles et de la vitesse. Il réserve cependant quelques bonnes surprise en free, permettant d’intégrer des figures en dévente dans une chorégraphie .

On pourrait croire que ses performances ne sont destinées qu’à satisfaire les pilotes les plus expérimentés mais  il n’en est rien, cet appareil s’adresse  tout autant aux débutants. Contrairement aux idées  reçues, il est préférable de débuter avec un grand cerf-volant, stable, précis et ne développant pas de traction ni de vitesse excessive.

Nous  avons  voulu  ce modèle aussi accessible que possible, en maîtrisant son coût et en élargissant son champs d’utilisation selon les trois axes suivant:

IMG_4815 (Copier)Innovations  exploitant au maximum les propriétés et performances de matériaux simples, donc à un prix raisonnable .

Plage de vent très étendue afin de repousser la nécessité d’un modèle ventilé, et donc de réduire le nombre de modèles  nécessaires  pour couvrir la plage de vent admise  en compétition.

Grande aisance de prise en main alliée à un programme adapté jusqu’au plus haut niveau,  ne nécessitant donc pas l’achat de plusieurs cerfs-volant au fur et à mesure de la progression technique du pilote.

Il semblerait que l’Atelier ait fait quelques innovations en termes de construction, tu peux nous en dire un peu plus ou cela reste des choses qui ne sortiront pas des secrets de fabrication?

Indépendamment de proportions au service de son programme, l’Avatar est doté de quelques innovations permettant de contrôler ses déformations en vol et sa puissance.

IMG_4878(1) (Copier)La top cross  active plie dans les mêmes proportions que les vergues afin que les bords d’attaque ne s’en trouvent ni bombés ni creusés . Elle est également solidaire de la spine  afin de la maintenir rectiligne.Bords d’attaque et quille  conservent ainsi leur profil et leur fonction sur toute la plage de vent.

Les tendeurs de voile inclinés transmettent une pression  non perpendiculaire aux vergues, et en un appui déporté vers l’intérieur. Cela évite la déformation des vergues en double « S » et leur permet de répartir leur effort de flexion sur une plus grande longueur.

Les tendeurs d’aileron sont montés  de façon souple et sans  connexion directe avec la structure des bords d’attaque. Ils suivent les mouvements de l’aile de façon plus vivante et sans interaction inappropriée.

Enfin nous avons minimisé les causes potentielles  de différence d’un appareil à l’autre lors du montage, lesquelles  peuvent générer des variations de vitesse ou de comportement nuisibles au travail d’équipe.  Les ouvertures de bord d’attaque ne laissent plus de marge au positionnement des connecteurs, et le bridage a été optimisé afin de ne plus laisser d’autre ajustement possible que les trois pré-réglages d’incidence. Nous tenons à ce que tous les modèles produits soient miscibles, que les détenteurs d’un Avatar puissent  évoluer ensembles sans problème ni surprise .

 Toi qui as participé a son évolution pour en voir la finalité, comment décrirais-tu l’Avatar ?IMG_4414 (Copier)

Je suis trop impliqué pour être objectif, mais je le trouve à la fois souple, confortable en main, et pourtant calé dans ses trajectoires, incisif dans les angles. Il pardonne beaucoup à son pilote. La déformation progressive et homogène de sa structure lui confère une aptitude incroyable à s’adapter à toutes sortes de vent, sans  modifier son tracking ni sa tenue de cap.

L’idéal reste de s’en faire sa propre idée en venant l’essayer à Berck à partir du 9 avril ou auprès des pilotes de la marque sur les  autres spots et festivals.

 Allez, dernière question : Peux tu nous donner les déclinaisons envisagées, une date de production pour le grand public et un tarif éventuel ?

Nous peaufinons les versions ventilée et légère, qui devraient  être toutes deux rapidement disponibles.

La production de l’Avatar commence. Il est possible de passer commande dès maintenant  au prix de 269,00 euros sur  www.atelierkites.com

1e (Copier)

 

2 pensées sur “Interview de Ramlal sur la sortie de l’Avatar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *