Interview du boss de chez r-sky.

Bonjour à tous,

je vous présente l’interview de TESSA-GAMBASSI Roger boss de la fameuse marque française R-SKY.

Un vrai retour très intéressent que j’ai eu la chance de pouvoir faire

Je le remercie donc pour m’avoir consacré un peu de son temps qui est très précieux .
Voilà, je vous laisse donc découvrir, bonne lecture à tous.
Damien

373973_10151186723300750_1947391882_n

1: Raconte-nous les 5 moments qui ont marqué la vie de R-SKY.
Salut Damien,

5 moments, s’pas beaucoup en 20 ans :)
Nous avons connu de belles histoires avec l’équipe.
– La première vidéo du Nirvana lors de sa sortie, certainement un des temps le plus fort de la marque. Se rejoindre à Berck, partir en tournée en Belgique, en Espagne, voler d’un pont sous celui-ci. Des moments magiques inoubliables, que nous avons mis en boite.

– Quand Didier Schutz nous a demandé d’être notre distributeur
– La création du format et du règlement Tricks Party, qui a largement contribué à l’évolution du pilotage. Plusieurs années de compétitions, de 2000 à 2009, un format exporté aux USA, Belgique, Angleterre, Allemagne, Chine, Japon, Hollande, Danemark, Italie … Qui aujourd’hui est relancé avec le soutien fédéral, pour permettre de délivrer officiellement des titres de champion.
– La Coupe du Monde de Freestyle en 2005 au Cap d’Agde, 15 pays, plus de 70 pilotes et150 participants. Un grand moment sportif et festif. Un des plus beaux souvenirs de compétition pour ceux que je croise encore aujourd’hui.

– Mon titre de Champion du Monde de Freestyle en Paire avec Steff Fermé.

Série collector des 10 ans.

Série collector des 10 ans.

– Notre séjour à Wilwood aux USA pour des workshops freestyle, avec Steff Fermé, Richard et moi-même.
– La sortie du Nirvana Replica. Certainement le plus cher pour l’époque. Monter en Aerostuff, aux couleurs de Richard, avec en bonus une vidéo explicative, un dialogue entre Richard et les acheteurs.

Je me souviens que notre distributeur de l’époque nous disait que c’était une folie et que ce modèle de se vendrait pas. Une heure après la mise en ligne heure, tout était parti !
– La vidéo Happy

– Aller un dernier. La création et la réalisation des nombreux tutoriaux par Randy Greenway, traduits en plusieurs langues.

2: R-SKY a plusieurs titres, peux-tu nous en citer quelques-uns?
De nombreux titres régionaux, Français, Européens et Mondiaux avec les pilotes de l’équipe. Le premier titre Français nous a été offert par Richard Debray en 2003. Et cette même année, à Fréjus en 2003, les pilotes R-SKY ont pris les 3 premières places du podium de la Coupe d’Europe, c’était la première fois qu’une marque obtenait un tel résultat.

Nirvana.

Nirvana.

Et puis, celles de la Coupe du Monde. Tous les membres participants sont montés sur le Podium, l’équipe a remporté tous les titres, individuel, paire et team. Toutes les victoires de Steff Fermé, qui est le seul pilote à avoir fait les doublés au Championnat de France. 10 années de victoires successives au CDF, les innombrables victoires de Richard Debray.Les titres Italiens avec Laura Mastromauro et Samuel Roger, en individuel et en paire, Les titres nationaux en Espagne, en Belgique, en Chine, aux USA et ailleurs.Et pour les plus récentes, le 1er titre Européen de Freestyle de Valentin Martinet, en finissant par la belle victoire aux 1 Masters de Samuel Roger.Nous avons la chance de réunir dans notre équipe, certainement les meilleurs pilotes du monde, dont 3 exceptionnelles féminines, avec Laura Mastromauro comme chef de file.
3: L’atelier a déménagé récemment, peux-tu nous en dire un peu plus?

Nous n’avons pas trop la bougeotte, l’atelier est sur Béziers depuis maintenant 5 ans. Mais nous changerons en 2016, pour des locaux plus grands. Nos envies sont différentes, nos fabrications également, besoin de bureauxaussi et de place pour développer.
4: Parle nous un peu des étapes de la fabrication des cerfs-volants acrobatiques de chez R-SKY (à partir
du moment où la commande tombe dans vos boites mail) ?
On peut commencer par les protos ! Nous n’avons jamais été adeptes de la réalisation de nombreux protos, 3 maxi ! J’ai souvenirs d’un pilote designer avec un marque Française qui avait fait réaliser 50 protos, j’ai vu le premier et le dernier:)
Récemment d’ailleurs, je parlais avec un concepteur, très bon pilote, qui me confiait que plus il faisait d’essais, pire était le kite. Je crois que quand tu as une idée, tu l’as visualise, tu la dessines et tu la conçois, après sur le terrain, c’est du réglage, de la mise au point « du pinaillage », mais ma voile ne change pas autant que ça. Enfin, c’est ma façon de bosser. Certainement qu’avec l’expérience j’aurais appris un peu:)

Nous essayons de réaliser de bons cerfs-volants, faciles à prendre en main. Les trucs soi-disant avec du « caractère » et des « heures de travail » pour voler, je veux bien laisser ça aux autres, la priorité et le plaisir du pilote qui se sentira, ou pas, bien de suite aux bouts des lignes, c’est certainement ce qui les caractérise:)
Il y a plus de pilotes « plaisir » que « d’acharnés aux réglages », tous les cerfs-volants « élitistes » se sont vendus en toute petite quantité. Je n’oublie jamais que mon métier et ma passion sont jumelés, mais la priorité et de continuer à produire et fournir du boulot aux personnes que nous employons.
Nous travaillons, depuis quelques en toutes petites séries, beaucoup de shops ont fermé, en Europe et aux USA, le ratio changeant de l’€ et du $ perturbe le marché. Les boutiques restantes ne stockent plus, ou elles sont très rares, nous avons dû adapter notre production. Ouvert un shop en ligne, sans concurrence directe avec nos revendeurs, puisque au même prix, sans communication et newsletter. Peut-être faudrait-il y penser aujourd’hui avec la nouvelle direction commerciale que prennent certains shops.

Quant à la vie de l’entreprise :
– Sylvie gère tout l’administratif, la compta, les commandes, coupe les voiles, fait et met les bridages.
– Christelle cout et coupe les housses et certains modèles
– Julien gère les sites internet
– Olivier, le graphiste, réalise tous les visuels
– Je fais le reste:) La communication, la gestion des clients et du stock, le collage des voiles, la couture, l’impression, le montage et les colis. La création des modèles et des designs.
5: L’équipe R-SKY regroupe de grands pilotes, peux-tu nous en dire plus sur le Team (objectif, ambiance,
rencontre…)?

Il y a quelques années, à l’arrivée de Laura dans l’équipe , nous l’avons dissoute l’équipe. Elle était triste, elle nous l’a confié tardivement : « c’était mon rêve et quand j’y arrive, vous, vous arrêtez tout »
L’ambiance était devenu différente, notre application dans les compétitions moindre. Pour la marque les victoires ne servaient à rien, nous pensions que le niveau avait largement baissé et les titres sans combat n’avaient plus d’intérêt. 11112915_10153181663040750_4742892979536583293_n
Nous nous sommes donc retirés des compétitions, des terrains et des festivals. S’éloigner des conflits permet de prendre du recul, sur ce que l’on veut pour soi, sa boite, ses amis et ses pilotes. J’ai parfois, en 20 ans, pensé a stopper et faire autre chose.
Reformer une nouvelle équipe à redonner de l’élan à R-SKY, nous sommes une famille, des amis liés par l’histoire, une passion et une émotion commune, les petits nouveaux n’ont finalement pas eu de mal à trouver leurs places. Seul bémol, nous ne nous voyons pas assez.
6: R-SKY se met au mono-fil de plus en plus, un objectif personnel ou une continuité pour l’entreprise?

C’est faux ! 166478_498652365749_2146636_n
Ma passion est le vent et le cerf-volant sous toutes ses formes. J’ai beaucoup appris en pilotables, encore beaucoup à découvrir. Faire des mono-fils plats, a dièdre ou qui vole sans vent, on aura appris aussi. J’avais envie de découvrir, comment et pourquoi ça vole en forme 3D. C’est un autre monde, les cerfs-volistes de ses engins aussi. Je me sens bien partout. Il y a beaucoup a savoir sue les grosses pièces, sur leur conception, nous en maîtrisons aujourd’hui quelques aspects.
De plus, nous avons dû apporter de nouveaux produits pour soutenir la marque, grâce à cela, nous intervenons sur de nombreux festivals.
7: Tu voyages beaucoup avec R-SKY, la marque est bien connu dans le monde du cerf-volant, mais
comment se passe une prestation quand vous partez en Europe ou ailleurs?
Oui, nous avons beaucoup bossé pour ça. Nous avons des clients dans plus de 50 pays. Ce qui nous permet d’être encore là après 20 ans. Nous voyageons pas mal, mais ce ne sont pas des prestations payantes, seulement des invitations.
L’organisation de festivals est une des facettes de notre métier, la mise en place de structures aériennes et la
réalisation de Wind-Wall en sont deux autres.
Nous avons quelques beaux voyages en perspective, c’est aussi la richesse de notre métier.
8: R-SKY va fêter ses 20 ans demain, des projets ?
L’anniversaire sera le 15 Novembre 2016, nous avons un peu de temps devant nous pour proposer quelque chose de spécial, nous y réfléchissons. 11707473_10153435896510750_8075270006242735310_nComme dit plus haut, nous avons voulu relancer la tradition des grands festivals du sud, en 2016 nous organiserons, Cap d’Agde, Narbonne Plage et la coupe d’Europe de freestyle, St Cyprien et Portiragnes avec le second Masters.
Les compétitions sont génératrices de nouveaux adeptes, de nouvelles ventes, nous aurions aimé avoir plus de soutien dans les années 2000, de la part des shops ou des fabricants, mais après toutes ses années, le constat est toujours le même. C’est dommage mais bien Français, on reproche à ceux qui veulent travailler de gagner leur vie. Je crois qu’il faut enfin comprendre que R-SKY n’est pas un loisir mais notre métier.
Notre parc de grosses pièces nous permet aussi de travailler, et nous avons des projets de décorations avec nos voiles, comme au Château Comtal, dans la cité de Carcassonne l’an prochain. La création d’un vol de nuit en Asie. Et un show nocturne sur pontons flottant en mer lors du Festikite 2016.
Pour cela nous avons créé différentes structures, Wind-Wall, R-SKY factory et R-SKY events. 373973_10151186723300750_1947391882_n
Une vidéo sera tournée en Septembre 2016 sur l’Ile du Frioul, face à Marseille. Tout le monde sera là. Du vol, des rires, des sourires, une ambiance, des nanas, un cadre d’exception, et Horue Production, une boite de qualité qui devrait sortir une belle vidéo, associé à quelques témoignages. Montée un peu comme un film, avec un scenario.
Côté cerf-volant acrobatique, un modèle est à l’étude et un Indoor est à l’étude.
Avec l’équipe, nous avons quelques voyages de programmés, un nouveau Team issu de l’équipe verra le jour en 2016. L’entrainement débutera début d’année. Le retour à la compétition pour certains pilotes aussi.
Nous avions parlé de produits d’entrée de gamme avec Sylvie, mais cette idée s’éloigne peu à peu, la question qui demeure reste, « est-ce vraiment notre clientèle ? » Nous ne pensons pas, d’autres font cela parfaitement.
Nous avons cherché à baisser le prix de nos produits, en vain. Nous voulons continuer à produire en France et ça a un coût. Nous faisons face, comme toute entreprise qui se respecte, à de lourds frais fixes et de gestion salariale.
Après les fermetures de beaucoup de marque, le dépôt de bilan d’industriels, nous pensons, 20 ans plus tard, que nous sommes là. Peut-être, n’avons-nous pas trop fait d’erreurs finalement:)
9 : Alors, encore 20 ans ?10435911_10152803947685750_3549674628069591347_n

Tu veux un scoop Damien ? Je ne crois pas, mais nous avons déjà notre idée quant à la date de notre sortie !
10 : Quoi d’autres ?
J’ai quelques regrets, des dossiers aussi, mais je ne veux pas te fâcher avec tout le monde:)
—————————————————————————————————————————————————
11951761_1051093008236679_8870365216144185918_nJe ne peux m’empêcher d’avoir une pensée pour notre ami Ricardo qui est parti récemment, laissant une place vide importante, sa générosité, son sens du partage était un exemple pour moi. L’équipe, mais aussi beaucoup de ses amis ont été affecté. Nous essayerons ensemble de poursuivre le travail qu’il avait commencé.
Aujourd’hui, nous pensons à Maria, qui sera avec nous en Septembre au Frioul.

 

 

Mon CV
TESSA-GAMBASSI Roger

52 ans (le 15 Novembre)

Cervia 2002.

Cervia 2002.

Pratique depuis 25 ans. J’ai commencé à voler à Choisy le Roi, banlieue Parisienne. J’ai stoppé un an après.
Faire des carrés et des ronds, ce n’était pas mon truc, mais au retour, l’axel était né. Depuis je n’ai cessé de voler.
Je suis à l’origine de quelques figures de freestyle. De quelques modèles, dessinés pour d’autres marques, Françaises et étrangères.
Aujourd’hui je reprends le chemin de l’entrainement . C’est un des rares sports ou les anciens peuvent espérer encore battre les plus jeune:)  Je vais essayer d’en profiter:):)

12094882_10206158738902143_4159862447066157798_o

 

                       R-SKY shop

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *