Le Switch "Tremblement de terre sur la planète cerf-volant"

Switch

Switch
7.9

Finition

8/10

Qualité des matériaux

7/10

Comportement en vol

9/10

Prise en main

8/10

Points +

  • tarif
  • plage de vent
  • 2 en 1
  • transport
  • numérautation

Points -

  • pas encore trouvé

Bonjour à tous

Le 7 mars dernier arrivait une vidéo de la nouvelle création d’Alain Micquiaux. Le concepteur des fameux Coquelicots que vous pouvez retrouver dans l’article que nous avions fait LES COQUELICOTS À VAUX-LE-VICOMTE.

Nous ne pouvions pas passer à coté de cette nouvelle création qui nous semble vraiment sympa et innovante. Alain Micquiaux a bien voulu nous répondre 🙂

Comment est née le switch et par quelle idée?

Le Switch est né par hasard et par la recherche du coquelicot.
Beaucoup de cerfs-volants monofils ont un potentiel acrobatique. Il suffit juste de trouver lequel…
Dans mes recherches de création du Coquelicot en testant le premier prototype, j’ai découvert que le porteur du coquelicot (les pétales sans la tige), en le secouant un peu, se montre réactif, joueur et se remet systématiquement en position de vol statique. J’ai alors gardé cette découverte pour moi, me concentrant sur la conception du coquelicot. Plus tard, j’ai ressorti cette idée, repris la recherche sur le sujet acrobatique, testé des variantes de formes, de ratios et de rigidité.

Comment expliquerais-tu son état d’esprits de vol et sa conception?12421842_10201897557557854_1153697943_n (Copier)

Il y a maintenant 1 an, j’ai construit un nouveau prototype ayant le même profil que le coquelicot mais de dimensions réduites et monté en fibre de verre pour pouvoir le replier sans le casser. La fibre de verre P30 en longueur de 2 mètres s’avéra être la plus sûre en résistance et offrir une inertie supplémentaire offrant un potentiel acrobatique plus important. D’un profil asymétrique (identique à celui du coquelicot), le switch a évolué vers un profil symétrique avant/arrière parfait lui permettant les 2 sens de vol suite à la mise en application d’une expérience faite dans les années 90 sur un rokakku (une bride basculante faisant changer le sens de vol de l’avant vers l’arrière).

Pourquoi avoir choisi le bilboquet en distributeur?12596210_10201896784258522_695203310_n (Copier)

Mon choix du Bilboquet comme distributeur n’est pas fermé. Il s’agit simplement d’une relation de confiance et de longue date. Le Switch peut très bien se retrouver en vente dans d’autres de nos boutiques préféré de cerfs-volants.

Et bien sur tout ce qu’il y a de bon à savoir dessus?

Le Switch est un jouet parfait de cervoliste. C’est un monofil stable pour sa taille, il vole seul et sans modification ou démontage et il devient un objet « défouloir » hyper résistant au potentiel acrobatique incontestable. Il vole dans une gamme de vent similaire à celle d’un acro std environ de 5km/h à 20 km/h pour son vol « gesticulo-pilotable » et peut tenir 40km/h en statique avec un vent « courtois ».
U12443294_10201897558957889_1116709759_n (Copier)n réglage est possible grâce aux brides à gauche et à droite. Plus à plat, il est très léger en acro et encaisse des vents forts. Plus creux c’est une boule sous pression pour les cogneurs et autres adeptes du vol radical. À savoir que même réglé asymétriquement il vole quand même.(de travers certes, mais il vole.)
Le Switch a tendance à redécoller tout seul, ses formes rondes donnent toujours un peu de surface à prendre le vent.
Du fait des croisements de sa structure, le Switch n’a pas toujours un vol rectiligne. C’est un bénéfice certain qui permet de s’amuser un peu partout dans la fenêtre de vol.
Je recommande fortement d’utiliser le Switch avec 40 mètres de ligne. Ainsi, il est possible de voler avec suffisamment d’espace en ayant pas mal de réserves de ligne déroulée au sol pour généreusement laisser filer dans les manœuvres acrobatiques.
Le pilotage se fait par des impulsions plus ou moins fortes sur la ligne immédiatement suivie par une relâche complète du fil.12202482_10201897557957864_1634429037_n (Copier)
Je conseille d’utiliser une ligne de type dyneema® 90gk. Le dyneema® ne brûle pas les doigts et le diamètre d’un 90kg donne une prise en main confortable. Ce fil offre aussi la possibilité de se « bagarrer » avec les voisins avec très peu de risques de couper les lignes.
Il est préférable de fixer l’autre extrémité du fil. Par exemple à sa pochette remplie de sable (ou autres) car on a tendance à oublier la ligne et à tout lâcher…

Un détail : Chaque Switch est numéroté, daté et signé.

 

Et bien bravo et merci Alain pour cette interview mais surtout pour cette innovation qui est le Switch.

Vous pouvez donc retrouver le Switch chez le Bilboquet au tarif vraiment sympa de 60 €.

Damien

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *