Le Team Atemoc Sport Kite , comment préparent-ils leur championnat du monde (FR/EN)

English version

Comment les teams se préparent pour la coupe du monde ?

Présentation des membres du team :
Noms: 1 Jaime 2Andres 3. Raul 4. Andres
Prénoms: 1Garzon 2Bolivar 3. Garcia 4 Hernandez


Où habitent-ils ? à Bogota en Colombie


Après votre performance de 2016, que s’est-il passé ?

Nous sommes rentrés avec le désir irrepressible d’améliorer pour 2018 notre routine et notre niveau en vol en team. En 2016, malheureusement, les conditions de vent n’étaient pas optimales et nous n’avons pas fait aussi bien que prévu.

Que pouvez-vous nous dire sur votre programme d’entrainement ?
Bogota est à 2600 mètres au-dessus du niveau de la mer et entourée de hautes montagnes. Le team a trouvé un terrain en dehors de la ville de Bogota. Nous volons chaque samedi de 10h à 14h au park « Tunal ». Les conditions de vent sont très variables avec de grosses turbulences. Une fois que les figures imposées nous ont été fournies par le comité de la coupe du monde, nous avons commencé à voler les figures imposées et le programme de précision les samedis et le ballet les dimanches.

Quel materiel utiliserez-vous à la coupe du monde ? (lignes, cerfs-volants, ‘poignées’,…)

Le team Atemon utilse des lignes Laser Pro Gold dans différentes résistances : 90, 150, 200, 300 et 500 livres. La plupart sont en 45 mètres.

En ce qui concerne les cerfs-volants, le team est équipé comme suit :

Ultra léger : Sentinel Prime de chez XP-Kites, avec une structure en AeroStuff Bleu.

Standard : FURY de Carl Robertshaw avec une structure en Skyshark P400.

Demi-ventilé : Sentinel Prime de chez XP-Kites avec une structure en AeroStuff gold.

Ventilé : Éclipse de chez Xp Kites avec une structure en Skyshark 7PT.


Il y a beaucoup de grands teams concurrents lors de cette coupe du monde. Une place sur le podium est-elle envisageable pour vous ?

Oui le podium est réaliste pour la plupart des teams. Tout peut arriver, on ne connaît jamais la vitesse du vent, la pluie, la direction du vent, etc… C’est vraiment de la bonne adrénaline, c’est comme la formule 1. Il faut le bon cerf-volant, les bonnes lignes, la concentration mentale et les conditions de vent parfaites.

Berck vous accueillera avec de nombreux spectateurs. Que pensez-vous du festival ?
Nous pensons que ce festival est le meilleur du monde. Il y a tout à un seul endroit. Il y a la compétition, un excellent festival, des shows de cerf-volant et un public merveilleux. C’est une expérience inoubliable que de partager ses connaissances avec les meilleurs du monde.


En amont du festival il y a beaucoup de travail qui est fait par Gérard Clément. Avez-vous quelque chose à dire ou à suggérer pour cette édition ?

Nous connaissons Gérard depuis plus de 10 ans. Nous admirons son grand désir de promouvoir le cerf-volant en France. Gros respect pour lui. Nous apprécions énormément ce qu’il a fait. Organiser un tel festival n’est pas facile. Cela demande beaucoup de travail et de temps. Il a réellement la passion pour dépasser tous les obstacles.

Votre routine est probablement bien rodée mais pouvons-nous aussi attendre quelques surprises ou vous en tiendrez-vous au ballet habituel ?
Oui, de grandes surprises sont préparées pour le public. Nous voulons toujours présenter quelque chose de nouveau et rajeunir notre routine.

Nous vous souhaitons de bons vents pour cette grande compétition. Que pouvons-nous vous souhaiter de plus ?

Je vous remercie . Toujours l’enthousiasme de la foule, c’est important pour nous. Nous espérons que la météo est un dieu pour nous. Nous ne sommes pas habitués à ce rhume.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :