Le Team Four-ce, comment préparent-ils leur championnat du monde (FR/EN)

English version

   How do teams prepare for the WSKC?


Presentation of the team members:

Team Four-ce


Name / First name:
Mark Lummas, Jeanette Lummas, Castel (Cass) Pittman, Carol Pittman


Where do they live?

Mark & Jeanette live in Yorba Linda, California

Cass & Carol live in San Diego, California

 

 

After your performance in 2016, what happened?

The 2016 WSKC was a fun but challenging event for our team. Jeanette & Mark had been retired from competition for a great many years. But when Cass & Carol joined the team, they expressed an interest in competing and experiencing world level competition. Having only really come together seriously as a team in 2015, our preparation time for WSKC was limited. With children, work and other life commitments, it was apparent that we would not be able to train like we had done when we last competed as team, but we all decided to treat it as a fun experience and to do our best.

 

To add to the challenge, while in Berck, Cass fell extremely ill and had to spend a few days in hospital.  This made for an interesting experience, with Jeanette & Mark quickly re-writing the precision freestyle routine for 3 people at the morning pilots meeting and then convincing our old teammate Stephen Hoath to join the 3 of us for the ballet (which he was certainly not expecting!).

 

Coming back from Berck in 2016, we were satisfied that with the limited time we had to prepare and the challenges we experienced at the event, our 8th place finish was not so bad.  However, we very quickly decided that should we be lucky enough to be invited back in 2018, our goal would be to beat that position for sure.


Can you tell us more about your training program?

We all love to fly as often as possible.  However, flying is just one of our many interests and with children now, they too have plenty of pastimes they wish to engage in.   So, for the remainder of 2016 and most of 2017, Team Four-ce trained about one day per month.  Additionally, we attend around 5 – 6 festivals each year, at which we fly frequently throughout the weekend.

 

Since around October 2017, in the run up to the 2018 WSKC, our goal has been to train 4 – 6 days per month.  Work schedules and health issues (there has been a lot of flu, etc in California this year) have not made this easy, but we have done our best to stick to this and get the most out of each session. 

 

Our goal each time we train, is to review each of the compulsory figures a number of times, fly through our freestyle precision routine and then execute our ballets multiple times over.

What material will you be using during this WSKC? (lines, kites, handles, …)

As a team, we fly the R-Sky Nirvana N3E and have 7 different variants of the kite per flyer, ranging from SUL to Mega-Vent and our lines are Laser Pro Gold.  In our down time as a team, we also fly quad-line, for which we use Revolution 1.5 B-Series kites.

There are a lot of great teams performing during this WSKC.
Is a podium place a realistic goal for you?

This is a great question!  Well you don’t go to any competition without hoping to do well.  So being on the podium is certainly something we aspire to.  That being said, we know that in comparison to a number of teams, the amount of time we have to devote to kite flying and training is nowhere near the level they do, and we have great respect for the effort they all put in.  So, we enter the 2018 WSKC with a goal to do the very best we can and at minimum to beat the 8th place finish we had last time around.  If the conditions are on our side and all the training we have done comes together, will we end up on the podium?……. Who knows!!  😉


Berck will be welcoming you with a great crowd. How do you think about the festival?

Jeanette & Mark grew up in the UK and attended the Berck festival every year from the mid-90’s to 2000.  It has always been a personal favorite and we have great memories from those years.  For Cass & Carol, they heard so much about this festival from us and from other fliers, that they had long wanted to attend.  So, when we returned in 2016, it was fantastic and was all that we remembered.  The location is excellent, the wind was good, the kite flyers were an absolute pleasure and as always, the French crowds were fantastic!

Behind this festival there is a lot of work which is done by Gerard Clément.
Do you have anything to say or suggest for this edition?

Gerard is a wonderful person and an amazing ambassador for the sport of kite flying.  We have personally known him for a great many years and truly appreciate all that he does to put this festival together.  If he can arrange for the wind to be a perfect 7mph off of the sea and the sun to be shining, I think the festival will be perfect.

Your routine is probably well trained, but can we also expect some surprises, or will you be sticking to the traditional ballet?

Since the 2016 WSKC, we have put a lot of work in to ballet.  We are not going to give all of our secrets away, depending on the wind conditions, we certainly have a number of options we might decide to use!!  But you will have to wait and see.
The WSKC will take 3 days. Will it be possible to come and meet you beside the competitions?

Absolutely.  We are there for the entire event and enjoy the weekend demonstrations as much, if not more, than the competition.  So, you will find us on the field all week and we would welcome the opportunity to sit down with you while we are there.

We wish you good winds for this great competition. What can we wish you more?

Good luck, good weather, and for all teams to have the opportunity to fly their best is all we can ask for!

 

Présentation des membres du team:

Team Four-ce

Nom et prénom:
Mark Lummas, Jeanette Lummas, Castel (Cass) Pittman, Carol Pittman

Où habitez-vous ?

Mark & Jeanette vivent à Yorba Linda en Californie.

Cass & Carol vivent à San Diego en Californie.

Après votre participation en 2016, que s’est-il passé ?

La coupe du monde 2016 fut un évènement amusant mais délicat pour notre team.  Jeanette & Mark étaient retirés de la compétition depuis de très nombreuses années.  Mais quand Cass & Carol sont rentrés dans le team ils ont dit être intéressés par la compétition et par l’expérience de participer à une compétition de niveau mondial. N’ayant commencé réellement à voler comme un team qu’en 2015 notre préparation pour la coupe du monde fut limitée. Avec les enfants, le travail et les autres obligations de la vie, il paraissait évident qui nous ne pourrions pas nous entrainer comme nous l’avions fait quand nous avions participé à des compétitions de team la dernière fois, mais nous avons tous décidé de considérer ça comme une plaisante expérience et de faire de notre mieux.

 

Pour ajouter au challenge, pendant que nous étions à Berck, Cass fut très malade et dut être hospitalisé quelques jours. Ceci fut une expérience intéressante avec Jeanette et Mark réécrivant la routine de précision rapidement au briefing pilotes du matin. Ensuite nous avons  convaincu notre ancien partemaire Stephen Hoath de nous rejoindre pour le ballet (ce à quoi il ne s’attendait probablement pas !).

 

De retour de Berck en 2016, nous étions satisfaits car avec le temps de préparation limité et les challenges rencontrés lors de l’événement notre 8ème place n’était pas si mauvaise. Néanmoins nous décidâmes rapidement que si nous avions la chance d’être invités en 2018 notre but serait clairement d’obtenir un meilleur classement.

 

Pouvez-vous nous en dire plus à propos de votre programme d’entrainement ?

Nous aimons tous voler autant que possible. Néanmoins, voler est seulement une des choses qui nous intéressent et nous avons des enfants maintenant qui ont eux aussi de nombreux passetemps. Donc pour ce qui restait de 2016 et la majorité de 2017 Le team four-ce s’est entrainé un jour par mois. En plus nous allons sur 5 à 6 festivals par an pendant lesquels nous volons fréquemment tout le week-end.

 

Depuis environ octobre 2017 pour préparer la coupe du monde 2018 notre but était de nous entrainer 4 à 6 jours par mois. Le calendrier scolaire et les problèmes de santé (il y a eu entre autres de nombreuses grippes en Californie cette année) n’ont pas rendu cela facile mais nous avons fait de notre mieux pour nous y tenir et retirer le maximum de chaque session.

 

Notre but, chaque fois que nous nous entrainons est de réviser chacune des figures de précision, de voler notre routine de précision puis d’exécuter notre ballet plusieurs fois.

Quel matériel utiliserez-vous pendant la coupe du monde (lignes, cerfs-volants…) ?

En team nous volons avec le R-Sky Nirvana N3E et nous avons 7 variantes du cerf-volant par pilote du SUL au méga ventilé et nos lignes sont du Laser Pro Gold. Quand nous ne volons pas en team nous volons aussi en quatre lignes. Nous utilisons alors les Revolution 1.5 B-Series.

Il y aura de nombreux grands teams à cette coupe du monde. Est-ce qu’un podium est un but réaliste pour vous ?

C’est une grande question! On ne va pas à une compétition sans espérer faire bien. Nous espérons donc être sur le podium. Ceci étant dit, nous savons qu’en comparaison de nombreux teams la quantité de temps que nous avons à consacrer au cerf-volant et à l’entrainement est loin de leur niveau et nous avons un grand respect pour les efforts qu’ils font tous. Donc nous participons à la coupe du monde 2018 dans le but de faire notre mieux et au minimum de battre notre 8ème place de la dernière fois. Si les conditions sont avec nous et que l’entrainement porte ses fruits finirons nous sur le podium ?…….. Qui sait ?  😉

Berck vous accueillera avec une grande foule. Que pensez-vous du festival ?

Jeanette et Mark ont grandi au royaume uni et participé au festival de Berck chaque année du milieu des années 90 à 2000. Cela a toujours été un de nos favoris personnels et nous avons de grands souvenirs de ces années. Pour Cass et Carol, ils ont tellement entendu sur ce festival de notre part et de celle d’autres cerf-volistes qu’ils voulaient y participer depuis longtemps. Donc quand nous y sommes retournés en 2016 cela fut fantastique et conforme à tous ce que nous nous rappelions. La localisation est excellente, le vent était bon, les cerf-volistes furent un plaisir absolu et, comme d’habitude, les spectateurs français furent fantastiques !

 

En arrière plan de ce festival il y a beaucoup de travail fait par Gérard Clément.

Avez-vous quelque chose à dire ou suggérer pour cette édition ?

Gérard est une personne super et un incroyable ambassadeur pour le cerf-volant de sport. Nous le connaissons personnellement depuis de très nombreuses années et nous apprécions vraiment tout ce qu’il fait pour monter ce festival. S’il peut faire en sorte que le vent soit un 11 km/h parfait venant de la mer et que le soleil brille je pense que le festival sera parfait.

 

Votre routine est probablement bien rôdée mais pouvons-nous aussi attendre quelques surprises ou resterez-vous sur votre ballet traditionnel ?

Depuis la coupe du monde 2016, nous avons beaucoup travaillé notre ballet. Nous n’allons pas dévoiler tous nos secrets. Selon les conditions de vent, nous avons clairement un certain nombre d’options que nous pourrions décider d’utiliser !! Mais vous devrez attendre pour voir.

La coupe du monde durera trois jours. Sera-t-il possible de venir vous rencontrer en dehors des compétitions ?

Absolument. Nous serons là pour toute la durée du festival et nous prendrons autant voire plus de plaisir lors des démonstrations des week-ends que pour la compétition. Donc vous nous trouverez sur le terrain toute la semaine et nous serions contents d’avoir la possibilité de nous assoir avec vous pendant que nous sommes là.

 

 Nous vous souhaitons de bons vents pour cette grande compétition. Que pouvons-nous vous souhaiter de plus ?

Bonne chance, bonne météo et pour toutes les équipes la possibilité de voler de leur mieux c’est tout ce que nous demandons.

Une pensée sur “Le Team Four-ce, comment préparent-ils leur championnat du monde (FR/EN)

  • 10/04/2018 à 18:20
    Permalink

    Tous mes voeux de succès au sympathique Team Four-ce pour cette Coupe du monde !

    De grands pilotes et des concurrents sérieux ! : même si ça date, Mark et Jeanette Lummas ont emporté ce titre à deux reprises en 1996 et 1997 avec le Team SkyDance.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :