Le Team les Mademoiz’ailes : comment préparent-elles leur championnat du monde?

Les Mademoiz’ailes

De gauche à droite
Sabrina GRUSON (Leader)​, Habite Damville (27)​
Estelle MOULIN, ​Habite Herouville Saint Clair (14)​
Fabienne LORMEAU, Habite Chambord (27)

Après votre prestation en 2016 et vos résultats, que s’est-il passé ?

Nous sommes arrivées 6ème en 2016. Après cela, nous avons participé à plusieurs festivals où nous sommes heureuses de revoir les autres cervolistes. Nous avons participé à la Coupe d’Europe où nous sommes arrivées 3ème.

Parlez-nous un peu de votre programme d’entraînement : Avec quel matériel allez-vous aller à ce championnat du monde (nombre de lignes, CV, sangles…) ?

Nous nous entraînons dès que nous le pouvons les week-ends, principalement sur la plage de Ouistreham Riva Bella dans le Calvados mais aussi à la campagne, dans le département de l’Eure. Nous travaillons les figures de précision qui ont été sélectionnées, la routine technique mais aussi notre Ballet en musique.

Nous utilisons toujours le même matériel. Nous volons avec des cerfs-volants « Liberty » de la marque française Aire-One Kites. Nous avons chacune les cerfs-volants correspondants aux plages de vent ainsi que les lignes (plus ou moins grosses) et forcément, les sangles qui vont avec.

Il y a du beau monde et de très belles équipes sur la compétition, pensez-vous arriver sur le podium ?

C’est une question très délicate ! Nous ferons de notre mieux avec les conditions que nous aurons.

Berck vous accueille avec un énorme public, que pensez-vous globalement de ce festival ?

Nous avons toujours pensé que le festival de Berck était « LE FESTIVAL » où il faut être. C’est une très belle manifestation qui rassemble un grand nombre de cervolistes venus du monde entier ainsi que des passionnés du vent.

C’est un festival pour petits et grands, professionnels ou amateurs, il y en a pour tout le monde. Nous remercions le public de venir si nombreux chaque année et nous avons plaisir à faire découvrir cette discipline encore trop peu connue.

Il y a une organisation de dingue derrière cet évènement mené par Gérard Clément, le créateur. Avez-vous des choses à lui dire ou des suggestions à faire pour cette édition ?

Nous remercions vivement Gérard Clément pour son énorme investissement tout au long de ces années. Tout est toujours très bien programmé, du début à la fin du festival.

Merci Gérard.

Votre programme est calculé mais il y aura-t-il des surprises ou préfèrerez-vous rester «traditionnelles » et assurer ?

Le mieux est de se rendre sur place pour voir tout ce qu’il s’y passe.

Le championnat dure 3 jours. Sera-t-il possible de venir vous voir pour échanger en dehors des épreuves ?

Pendant la compétition, c’est toujours difficile de se détacher. Les épreuves commencent le matin et finissent en fin de journée. Ensuite, c’est entraînement pour le lendemain. Nous devons aussi rester concentrées tout au long des épreuves. Mais il est toujours possible de venir nous voir en dehors des épreuves, à l’heure des repas par exemple.

Nous vous disons « bon vent » pour cette belle compétition. Que pourrions-nous vous souhaiter d’autre pour ce championnat?

Bon vent nous convient très bien !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :