Le Team Red Alert, comment préparent-ils leur championnat du monde (FR/EN)

English version

Comment les équipes se préparent pour la coupe du monde ?

Puisque nous avons su que nous volerions à trois que tard cet automne cela ne fait pas assez de temps pour s’habituer à la nouvelle formation.

Présentations des membres du teal Red Alert :
Mike Loskov, Olga Bednova, Sergey Chernishev, Alex Malayev, Slava Mischenko, Timour Bourbaev
Où habient-ils? Ils sont tous de Moscou.

Après votre participation de 2016 que s’est-t-il passé ?

Slava est devenu papa une seconde fois en avril dernier et pour cette coupe du monde nous volerons comme un team de 3 (les trois premiers membres).

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre programme d’entrainement ?

Nous avons totalement changé notre approche. Puisque nous voulons prendre du plaisir à voler et que le vent de Moscou est à 99% très rafaleux (et nous en avions marre pendant les séances de vol) nous avons totalement arrêté l’entraînement sur le terrain. Nous nous regroupons une à deux fois par semaine dans un café seulement pour parler de n’importe quoi, partager nos pensées et nos idées, travailler les figures et les programmes, nous entraîner au stick et avec d’autres types de visualisation.

 

Quel materiel utiliserez-vous pendant la coupe du monde ? (lignes, cerfs-volants, poignées…)

Nous utiliserons le jeu complet de Fury de Carl Robertshaw en AeroStuff et des lignes Skyline et Climax ProTech.

 

Il y aura de nombreux grands teams durant cette coupe du monde. Est-ce qu’une place sur le podium est un objectif réaliste ?

Pas cette fois mais « il ne faut jamais dire jamais »J

Berck vous accueillera avec un grand public. Que pensez-vous du festival ?

C’est notre paradis personnel. 10 jours de vent, de soleil, de sable, de cerfs-volants et d’amis.

Derrière le festival il y a un gros travail fait par Gérard Clément. Avez-vous quelque chose à dire ou à suggérer pour cette édition ?

Continuer la magie. Mais il serait bien qu’il y avait quelques améliorations dans l’organisation de la compétition pour que ce soit plus acceptable pour le spectateur moyen. Par exemple une cabine pour les équipes qui attendent leur score (comme au patinage) pour que le public puisse les voir et les encourager.

Votre routine est sûrement bien huilée mais pouvons-nous espérer quelques surprises ou resterez-vous fidèles à votre ballet traditionnel ?

Notre but est de voler comme nous aimons. Si cela surprend quelqu’un (ou même donne l’envie de démarrer ou continuer le vol en team) – ce sera de l’extra pour nous.

La coupe du monde prendra 3 jours. Sera-t-il possible de venir vous rencontrer en dehors des compétitions ?

Certainement. Nous serons contents de vous rencontrer en personne.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :