Urban ninja présenté par Lukik.

Bonjour à tous,

 En cherchant des plans de kites à faire soi même, je suis tombé sur le plan d’un monofil “urban ninja” disponible gratuitement, et diffusé gracieusement par son concepteur Thomas Horvath. Un monofil avec des retours très positifs. L’envie de tester cet appareil me saisi ardemment !

Dans cet article, pour ceux qui ne connaissent pas, je vais vous présenter et voDSCF1224 (Copier)us faire part de mon ressenti sur un cerf volant. Ce ressenti est strictement personnel, car il dépend du vent sur le spot, du cerf volant (car les miens sont des fabrications maisons), de l’enviro
nnement, du pilotage en lui-même, du niveau du pilote, etc.

De plus je ne dispose d’aucun point de comparaison car je n’ai à présent pas eu l’occasion d’essayer d’autres cerf volants de ce type.

L’urban ninja

 L’urban ninja est un cerf volant monofil pour petit vent, vent nul et du coup indoor également.P1010785 (Copier)

Caractéristiques (shop) :

envergure 137cm

hauteur 100

poids 57g (mes constructions persos pèsent entre 69 et 70g en jonc carbone 3 mm)

full icarex

tube carbones 3mm

plage de vent de 0 à 5 km/h.

 Ce que j’ai compris, c’est que ce cerf volant a été conçu et réfléchi dans l’idée de pouvoir le faire voler un peu au milieu de partout, aussi bien en ville entre de grands bâtiments qu’en forêt sous des chênes centenaires, ou encore en montagne. Et tout cela dans un vent light car ces endroits improbables ont généralement des vents faibles, et le peu qui arrive est souvent perturbé.

DSCF1208 (Copier)Son vol ne peux pas être clairement défini, car une modification de bridage entraine un comportement différent, et du coup chaque pilote règle ses kites en fonction de ses préférences.

Ces modifications n’étant à mon gout pas radicales, je peux dire que globalement c’est un kite très planant, à utiliser en vent très léger à nul, il effectue de magnifiques 360°, il est pilotable et apporte la zénitude avec 0km/h. Que demander de plus? Bon il ne réalise pas beaucoup de tricks, mais pour un monofil, il dispose de beaucoup de capacité d’expression. Poètes, rêveurs, amoureux de la nature, ce kite est fait pour vous, en tout cas, moi il m’enchante.

L’urban ninja version “the bad”

 Pour ce kite là, pas dispo en shop. (ou pas trouvé ?!?)IMG_0429 (Copier)

hauteur 87 cm

envergure 145 cm

poids de 69 g, le même que le ninja de base.

Il est préconisé avec une vergue fibre de verre 4 mm pour réaliser des tricks plus compliqué du style un tour sur lui même (axe horizontal).

Mais perso je suis resté en full jonc carbone 3 mm. Du coup ma version the bad, n’en est pas une vraie !

Cependant, grâce à sa forme différente, il vol différemment.

Le Bad est, je trouve, plus réactif. Sa forme étant plus “écrasée” que le std, il vol un poil plus vite, fait des 360° beaucoup plus facilement. Il garde cependant une très bonne glisse. J’aurais cru que sa forme le fasse moins planer… et bein pas du tout !! il faut juste gérer d’avantage la ligne. Bref ce kite est très agréable, un peu plus vif, et certainement plus “à ma main”.

Mon expérience urban ninjaP1010864 (Copier)

 Suite à mon entrée dans le monde cerfvoliste il y a bientôt 4 ans, orientée freestyle 2 lignes, je me suis rapidement mis à la construction pour raison financière, afin d’acquérir plusieurs kites avec de modestes finances.

Quelques 2 lignes plus tard, je me suis demandé ce que j’allais me construire pour les jours sans vent. J’ai cru comprendre que le gros freestyle en 2 lignes dans la pétole est assez délicat. Du coup, je me suis rabattu sur le plan de l urban ninja disponible gratuitement.

https://www.horvath.ch/en/the-urban-ninja-kite-plan/

Les explications sur la construction sont parfois pas claires, il y a des points pour lesquels j’ai demandé de l’aide. D’autres ou j’ai réfléchi par moi même et opté pour une solution.

Après une fastidieuse construction, me voilà donc avec un ninja en main, sur mon spot, un peu de vent mais pas assez pour le 2 lignes. C’est le moment d’essayer la dernière trouvaille ! Et me voilà donc à envoyer en l’air le ninja, à droite, à gauche, je comprend pas tout, j’ai du mal, c’est bizarre… mal construit?? j’insiste, ça vole … pas mal, mais je m’amuse pas. Je range.

8 mois plus tard…quand même ce kite que j’ai fait, c’est dommage. Je vais retester. Et me voilà à nouveau dans un vent différent, avec un état d’esprit différent, une compréhension et une meilleur gestion de la ligne par terre (je connaissais le 2 lignes depuis seulement 1 an 1/2, et aucune connaissance en monofil type indoor, où l’on tire et relâche beaucoup de mou). Et là, la magie opéra au bout de quelques instants, un vent très faible, régulier, fit planer ce ninja qui m’avait tant déçu. je commence à jouer sur la ligne, tester des choses, comme un gamin, le kite réagit, fait des 360° méga planant sur lui même ou dessine un grand cercle dans le ciel suivant la gestuelle adoptée. Après un peu plus de temps on commence à diriger son kite là où l’on souhaite. Je me suis régalé, je range, et je suis à cet instant certain d’avoir un bon kite dans mon sac à présent…

P1020709 (Copier) C’est ainsi que s’est passé mon approche de ce kite.

Au départ j’ai été énormément déçu, du coup cette histoire m’a permis de me dire qu’il ne faut jamais rester sur une seule impression. Et encore plus en cerf volant car le vent peut être parfois très surprenant.

De mémoire je me rappelle que mes premières sessions étaient avec trop de vent et de saccades. Comme je dis plus haut, pour moi le vent idéal pour ce kite c’est vent nul, ou une masse d’air régulière. C’est dans ce petit vent que le CV devient le plus agréable !! la masse d’air régulière !

Je l’ai déjà laissé en statique avec une queue par vent entre 4 et 10km/h. Ca marche mais attention aux bourrasques, ça à tendance à tordre !!

Après toutes mes expériences, j’en suis resté à ce que je préfère, la version the bad en jonc carbone qui par sa meilleure maniabilité me correspond mieux. Peut être que pour un pilote indoor, il préfèrera le ninja std. Toujours est il ce kite est à tester pour ceux qui ne connaissent pas.

 Pour finir, j’aimerais ajouter que ce cerf volant est très surprenant surtout pour des personnes qui ne connaissent pas le milieu du cerf volant. Je l’ai fait tester à de nombreuses reprises, et à chaque fois les personnes étaient ravies, car si l’on saisit vitela mécanique, on s’amuse bien. voir très bien !! et cela sans vent…

j’ai même fait quelques adeptes 🙂

Bon vols à tous.

 

Construction

Le plan

https://www.horvath.ch/en/the-urban-ninja-kite-plan

Pour toutes questions, n’hésitez pas à prendre contact via un forum.

 

Niveau dépenses

Pour une personne qui n’a aucune fourniture à la base, le prix peu monter assez vite car il faut pas mal de choses: tissus, outils de découpe, colle, fils, dacron, biais, bride, ligne, carbones.

Je dirais dans les 75-100 euros.

                     Voici les devis fait chez Cerf-Volant Service

Les prix sont pour des ninjas monochromes, pour avoir 2 couleurs, le prix en icarex passe à 60 euros contre 39 euros pour le spi.

Ninja en icarex+ bonne ligne de 30m à 44 euros

ou

Ninja en spi + ligne pourri à 32 euros.

Il manque juste le biais 😉

Pour une personne qui possède déjà des fourniture de couture de CV ainsi qu‘une ligne, la construction revient bien moins cher.

Personnellement j arrive à me faire un ninja pour environ 25-35 euros suivant si je prend du spi ou de l’icarex.

D’ailleurs à ce propos. Lors d’une fabrication, mes couleurs étaient telles que le panneau du milieu était en spi et le reste en icarex. Et je me suis aperçu que premièrement, cela alourdi que négligeablement le kite, et que l’icarex en haut et en bas permettent de tenir une meilleur “rigidité” dans le temps sur le bord d’attaque et de fuite. Ce que je veux dire par là, c’est que le spi à tendance à s’onduler (surtout si on l’immerge) alors que l’icarex non. De ce fait, toutes mes dernières fabrications sont ainsi, spi au milieu et icarex en haut et en bas. Un peu d’économie, mais pas sur les parties importantes qui permettront une meilleur durée de vie de la voile !

Lukik Kite

 

 

Une pensée sur “Urban ninja présenté par Lukik.

  • 01/04/2016 à 10:12
    Permalink

    Super bien fait Damien , c’est nickel.

     
    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *