Notre nouveau champion de France de Freestyle.

Bonjour à tous,

En mai dernier se sont déroulés les Championnats de France de Freestyle et les Championnats d’Europe. Nous sommes allé à la rencontre du vainqueur des 2 compétitions pour avoir un peu son ressenti sur la compète mais aussi sur son choix de cerf-volant et sa préparation. Nous connaissons bien Valentin que nous avions rencontré avec l’équipe de France avec la quelle il évolue également, mais aussi sur notre article “5 questions essentielles à 5 compétiteurs” .

Un pilote plein de passion au grand coeur qui partage son savoir et qui reste finalement très abordable, c’est toujours sympa de faire des rencontres de se genre là.

Nous vous laissons découvrir cette interviews qui est très enrichissante.

Merci Val (comme tout le monde le surnomme)  et bravo mec pour la perf !!!!

L’équipe d’Addict Kite le Mag.

Prénom: Valentin

Nom: Martinet

Lieu de naissance: Douchy les mines

Date de naissance: 19 Septembre 1996

Palmarès / titres (Les principaux):
-Champion d’Europe 2014 2015
-Vice-champion de France 2016
-Champion de France 2016

Equipe: Team R-SKY

Alors dis-nous un peu comment s’est faite la préparation de cette compétition ?
La préparation fût surtout de choisir les bons tricks dans l’optique de marquer des points sans prendre de gros risques. Il m’a donc fallu quelques temps avant de trouver la bonne combinaison (sachant que je pouvais changer deux tricks sur le terrain).

Avec quelle gamme de cerf-volant tu tes préparé pour Bray Dune ?
Avec plusieurs cerfs-volants de la gamme R-sky sans forcément choisir une gamme en particulier. (N3E, UNIK) le choix final s’est fait sur la plage.
N3E STD pour les imposées et Unik STD pour le ballet

Le jour de la compète comment as-tu senti tes concurrents ?

Ils étaient tous motivés, prêts à en découdre malgré le vent soufflant à plus de 30km/h.
La personne dont je me suis le plus méfié fût Thorsten Axmann qui est un très bon pilote du circuit mondial.
Je suis quand même parvenu à finir loin devant lui dès les figures imposées du matin (10 points). Ce qui m’a permis de gérer tranquillement mon ballet l’après-midi malgré le vent fort.

Te voilà champion de France de freestyle mais que vas-tu faire après, encore des compètes ?

Continuer à voler comme d’habitude pour le plaisir et peut être aller au Master afin de mettre une petite correction à Mr Tessa Gambassi pour lui montrer qui est le patron 😉
Quels seraient les conseils que tu pourrais donner à ceux qui voudraient se mettre a la compète format freestyle ?
On voit de plus en plus de personnes faisant du freestyle sur les plages mais sans forcément trop vouloir se lancer en compétition, il faut passer le cap car c’est en compétition et au contact d’autres pilotes que l’on apprend le plus vite

Que pouvons-nous te souhaiter pour l’avenir ?
De prendre plus de temps pour voler.Valentin Martinet

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *