Parlons de la Fédération Française de Vol Libre

FFVL Tout le monde sait désormais que cela signifie Fédération Française de Vol Libre. Je dis bien désormais car il y a encore peu de temps, cela était flou pour beaucoup, et d’autres n’y croyaient pas, moi le premier. Maintenant c’est différent. Nous avons une vraie fédé qui fédère, car c’est cela son sens premier. Parapente, delta, kite, cerf-volant et boomerang se côtoient, se connaissent et partagent. Ce n’est pas vieux ce renouveau, alors que la fédé commence à avoir un certain âge. Et cette nouvelle ère est due comme beaucoup de choses dans la vie, aux personnes. Un bureau à la fédé désormais qui en veut, et qui nous reconnaît. Et pour notre part, côté cerf-volant, notre élu national Monsieur et je dis bien Monsieur Lormeau Nicolas a tout fait pour que désormais on écoute, se confie, se rapproche, propose la FFVL. Une totale révolution de l’image, de l’entente et des projets dans le domaine du cerf-volant statique et pilotable s’est vue depuis l’arrivée de cet homme qui a dit haut et fort que le cerf-volant NON n’était pas mort. De ce moment, bon nombre de projets ont été pensés, ou enfin osés. La liste pour quelques années est déjà longue : Format compétition cerf-volant acrobatique international, format freestyle et classique, format novice, websélection, communication, visuel, formation, monitorat, entraîneur, équipe de France Jeunes, stage perfectionnement, commission féminine… tant de choses, en peu de temps. Tant de choses que nous attendions, et qui enfin sont là. Tout cela sur la volonté et la clairvoyance d’un homme.

La FFVL est une fédération régie par la loi 1901 des associations et du ministère de la Jeunesse et des Sports et de la vie associative.

Comme toute association, elle est présidée par un bureau composé au minimum d’un président, un secrétaire et un trésorier. Ce bureau décisionnaire et gestionnaire, fait partie d’un comité directeur mettant en oeuvre la politique générale. L’ensemble des membre de la fédération, sont tous les parapentistes, cerfvolistes, deltistes… à jour de leur licence annuelle.

La FFVL regroupe les disciplines du cerf-volant, du parapente, du deltaplane, du kitesurf et du boomerang.

D’un point de vue local, la fédération est régie par les ligues régionales, regroupant autant de comités départementaux, que le nombre de départements existant. Chacune de ces instances est régie comme une association, par assemblée, vote et membres.

Au sein de la fédé, la commission cerf-volant est dirigée par Nicolas Lormeau. Depuis son arrivée le cerf-volant qui était déjà bien présent, a pris un nouvel essor avec de nouvelaux objectifs.

La commission cerf-volant recense le monofil, le pilotable, la formation, la compétition et la section féminine.

Au niveau de la commission compétition cerf-volant que j’accompagne, bon nombre de projets ont vu le jour grâce aux orientations de N.Lormeau : deux formats désormais, classique et freestyle (écrit par Sylvie Salomon et Roger Tessa-Gambassi), format novice instaurée grâce au club Vent de Fous, l’ouverture des frontières des régionales, les websélections, l’Equipe de France, les stages de perfectionnement, un format de compétition français uniformisé avec celui international.

Vous trouverez beaucoup d’informations en consultant le site de la FFVL.

2 pensées sur “Parlons de la Fédération Française de Vol Libre

  • 11/06/2016 à 13:44
    Permalink

    Il ne faudrait pas oublier trop vite que l’intégration du CV à la FFVL remonte à 1996 ni le travail accompli au départ en partant de zéro par d’autres élus ou membres de la commission compétition.
    pas grand changement au fond, juste de nouvelles têtes.

    Répondre
    • 12/06/2016 à 20:48
      Permalink

      Bien sur et nous te remercions Scrogneugneu de ce petit rappel 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :