Les questions au juge Pascal Vection.

Bonjour, merci avant tout de prendre le temps de répondre à nos questions.

De rien avec grand plaisir.

 

Tout d’abord commençons par le début, qui es-tu, d’où viens-tu ?

Salut, je m’appelle Pascal Vection et je réside en Haute Savoie.

 

Depuis combien d’années tu es dans l’univers du CV et quelle a été ton parcours ?

Je me suis passionné pour le cerf-volant dans les années 2000. J’ai eu la chance de débuter avec de très bons pilotes tels que Richard, Sam, Laurent, Roger et bien d’autres…Ils se reconnaîtront.

En 2005, je participais à la Coupe du Monde Freestyle au Cap d’Agde en team avec Sam et Laurent.

Un très grand moment de bonheur car nous avons remporté le titre dans cette catégorie.

Ensuite, vol en paire avec Sam et en individuel. Participation aux manches régionales et au Championnat de France.

Ensuite, après quelques problèmes de santé assez sérieux j’ai préféré arrêter la compétition. A la suite de quoi, j’ai suivi une formation juge.

Voilà…depuis j’essaie de me rendre le plus disponible possible pour juger les compétitions en format

standard ou free-style . Quel plaisir immense au fil des années de revoir tous les pilotes!

 

Devenir juge cela représente quoi pour toi ?

Peut-être ma manière de contribuer à la promotion et au développement du cerf-volant ?

 

Quel est ton rôle dans une compétition ?

Apprécier et évaluer au mieux les prestations des pilotes. (ce n’est pas toujours chose simple)

 

Aujourd’hui plusieurs formats se mettent en place en plus du format classique STACK, quel regard portes-tu sur ces nouveaux formats ?

J’apprécie et je m’intéresse à toutes les formes de formats et je pense que le but premier est, et doit, rester le partage de notre passion et la promotion du cerf-volant.

 

2018 arrive à grands pas, quels sont tes projets et où pourrons-nous te voir juger ?

Pour l’instant rien de bien défini, je ne connais pas encore le calendrier des compétitions 2018.

Mais pourquoi pas une petite année de repos? L’occasion de consacrer plus de temps au vol, de reprendre un entrainement plus sérieux et peut-être de reprendre la compétition.

 

Encore une petite dernière, pour ceux et celles qui n’osent pas se confronter à des compétitions et des juges: Que pourrais-tu leur dire pour qu’ils franchissent le cap ?

Venez nombreux, les juges ne sont là que pour vous servir et vous aider à progresser.

Et pour ma part je trouve que l’ambiance sur une compétition est studieuse mais à la fois cool, donc soyez les bienvenus!

 

Merci encore pour le temps passé et ces réponses, c’est grâce à vous tous que Addict Kite le Mag existe.

Damien CHAPERON

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :