Retour sur le festival international de l’air à Fréjus.

Commençons pour une fois par une vidéo superbe réalisée par “‎Horue production‬”

 

Salut les Addicts, me revoilà (Damien Chaperon), de retour du festival international de Fréjus, pour sa 19 ème édition cette année.

Pour beaucoup le festival de Fréjus est synonyme de fin de saison car il est le dernier grand festival de l’hexagone. Alors tout le monde avait une envie folle de finir en beauté cette belle et grande saison 2017… Mais le dieu Eole en à décidé autrement.

Fréjus c’est 23 pays représentés, 190 cerf-volistes venus du monde entier avec leur culture, leur art de vivre et leurs créations en tous genres.

Un lieu : la base nature, espace de liberté de 135 hectares en bord de mer. 85 hectares sont constitués d’espaces naturels protégés pour les amoureux de plein air, le reste étant destiné à des activités de sports et de loisirs, une aire de jeux idéale pour les passionnés de cerf-volant.

Nouveauté de cette édition, le grand retour des compétitions à Fréjus. Sous l’impulsion de la FFVL, soutenue par l’office du tourisme et accompagnée dans son organisation par R-Sky Events, le premier open de France a vu le jour. Un format de plus en plus apprécié par les pilotes, pas de limites de terrain, pas de limites de vent, pas de figures imposées, seul le ballet compte, mais attention, la notation sera la suivante : 50 % technique (précision/tricks), 50% chorégraphie. 19 pilotes se sont alignés devant les 3 juges le premier jour, et seulement les 10 premiers disputeront une 2 ème manche le dimanche.

Hélas, et j’y reviendrai, les conditions n’ont pas permis de réaliser la deuxième manche pour des raison de sécurité. Malgré tout, le samedi, belle bagarre entre pilotes, de belles prestations, de la prise de risque et beaucoup de fun dans cette compétition. 3 juges expérimentés et une notation en live qui met du piment à tout ça ! Le combo parfait.

Le classement figure en fin d’article.

Il n’y avait pas que ça sur le terrain de démo, en alternance avec la compet, des démos des équipes et paire présentes, du 4 lignes avec Mistral et Isair’air, du 2 lignes avec Fénix et ForeZ’air, Free vola pour leurs trains bien sûr, les CVF à 8 et bien d’autres. Tout ça réglé à la minute par l’équipe Ventilo, avec Mike au micro.

Coté monofil, un ciel plutôt orienté créateurs et traditionnels cette année, mais de belles pièces venues du monde entier.

Un concours de construction de monofils avait été mis en place pour agrémenter le tout, une fabrication d’un cerf-volant traditionnel, le KIMONO. De belles et très belles réalisations, bravo à eux. Résultat en fin d’article.

Nous y voilà, le dimanche… Après cette superbe journée du samedi avec une base noire de monde, ce n’est pas la même histoire. Dès 10 h du matin un vent fort sur la base, avec près de 40 km/h en fixe, vous me direz, un bon ventilé et hop. Certains ont essayé mais les rafales à 90 km/h ont eu raison de leur courage. Dégradation à 11 h, vent permanent à plus de 60 km/h et rafales enregistrées dépassant les 100 km/h. Pour des raisons de sécurité évidentes, festival annulé et base nature totalement évacuée de ses cerf-volistes et du public.

Repli dans le hangar désaffecté à proximité et mise en place d’une expo de cerf-volants, du vol indoor et de la fabrication pour enfants, on sauve les meubles, le public, lui, afflue toujours.

Remise des prix de la compétition et du concours à 15 h par les responsables locaux et organisateurs du festival.

Pour résumer, encore une belle année à Fréjus malgré le dimanche, le festival va de l’avant et la perspective d’avoir une compétition se concrétise pour les années futures.

Merci à vous de nous avoir suivi sur les lives du week-end, sans vous tout ça n’existerait pas.

 

Damien CHAPERON pour Addict Kite le Mag.

 

 

Voici les directs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *