Test du N3E LW

N3E LW

N3E LW
7.2

Qualiter

8/10

Précision

7/10

Freestyle

7/10

Accessibiliter

8/10

Tarif

6/10

Finition

8/10

Points +

  • Qualités de fabrication
  • Grande plage de vent
  • Facilité et accessibilité
  • polyvalence

Points -

  • reprise du pankade (les premières fois)
  • le yoyo 1 temps difficile
  • le rangement dans la housse
  • pas de brides anti-prise de quille

Bonjour à tous

Je vais donc vous donner mes premières impressions sur le n3e LW.
Pourquoi avoir acheté ce kite ? Tout simplement parce que j’avais son grand frère dans mon kitebag (n3e STD) et que ce dernier est un vrai petit bonheur à voler pour moi.

Ce retour est et restera bien sûr mon opinion personnelle.
Ce retour n’est pas une généralité pour tous les pilotes mais bien mon ressenti à moi perso. Pourquoi insister sur ce point ? Avec ma petite expérience nous n‘avons pas tous le même ressenti sur le même cerf-volant.
Pourquoi ? Déjà toutes les personnes ne volent pas dans un même lieu (terre, mer, montagne) et que suivant la technique du pilote les ressentis et la perception du kite ne sont pas les mêmes.

Le kite qui a subi le test est le mien, acheté chez le fabricant. Il est donc comme on dit « sortie d’usine » ou « brut de décoffrage ». Il m’a fallu environ 1 à 2 semaines pour avoir le kite chez moi à partir de ma commande.
J’ai fait plusieurs tests et plusieurs sorties toujours dans les terres avec des vents rafaleux, de cinéma, fort ou faible… Bref j’ai testé pas mal de conditions pour ce cerf-volant avant de faire un petit retour.

Alors voilà donc mon retour sur le n3e LW…
IMG_9438 (Copier)
Construction :

Du côté de la housse :
J’avais déjà son grand frère donc je connaissais un peu la housse, moi je les trouve superbe ces housses avec les couleurs du kite et les découpes arrondies au niveau des pointes.

Pour sortir ou entrer le kite, il y a un velcro sur le haut de la housse. Super simple pour sortir le kite mais pas toujours simple pour le rangement. Si tu ne rentres pas bien les whiskers et le bridage dans la voile quand tu fais ton pliage (bon il y a le petit bracelet qui fil un bon coup de main quand même) tu accrocheras et tu auras du mal à bien glisser ton kite dans la housse. Sur la housse il y a le nom de la marque, sympa mais le nom du kite n’apparaît pas sur la housse (moi cela ne me pose pas de problème particulier).

Du côté du cerf –volant :
Pas de surprise r-sky est bien connu de nous tous en terme de fabrication. Les coutures sont propres, pas de colle qui traine, le nez est pas mal fait.

BA et vergues 3pt, Spine 6mm, Top cross 5mm (moi j’aime bien le 5mm pour la spine, mais attention car elle est couplée avec les tiny apa et là, pour enfoncer la top cross il ne faut pas se louper car ce sera le trou direct dans la voile, alors attention quand même), Double whiskers 3mm.
Un bridage actif décentré et les nœuds d’accroche du bridage sont innovants. Par contre, pas de bride anti –prise de quille.

Le gros renfort mylar au niveau des whiskers plus gros qu’avant moins ridicule. Du coup bien plus solide je pense.
Il y a aussi la façon de mettre les blocs yoyos.
Il perce le BA, en laissant une poche pour y insérer le bloc yoyo, comme ça il n’y a que vraiment la pointe qui sort et ça permet aussi que le bloc yoyo puisse tourner avec le dacron. Souvent il tourne trop ou sont fixes, moins bien pour décrocher une ligne, là, génial.

Surpris par le lest de 18gr pour un kite UL mais ça marche super bien, alors…
Le panneautage est pas mal mais là, les gouts et les couleurs, à chacun son truc.
Juste un dernier truc que j’aime bien, pour démonter les BA (pour un départ en voyage par exemple) on peut démonter et plier juste en enlevant les bouchons des BA et rien d’autre. Pas de clips à faire sauter ou bridage à enlever pour tout plier, ça c’est pratique.

Bref une belle construction toujours aussi bien fait par le fabricant français. Du beau travail, c’est du fait main, il n’y a pas à dire grand-chose quoi.
n3e LW (Copier)
Il y a un upgrade qui existe fait par Richard Debray, mais je ne l’ai pas posé sur mon n3e LW, mais aux dires des pilotes que j’ai contactés pour avoir leurs retours sur cet upgrade, il semblerait que le kite gagne légèrement en précision. Peut-être que je le ferai un peu plus tard. Il semblerait que le yoyo en 1 temps, crazy et yofade son possible avec le bridage de richard.

Aller, prenons notre envol avec le n3e LW :

Première pression dans la voile à 5kmh.
Dans le vent faible le kite est énorme sur le dos il se calerait des heures comme pour le fade, il me rappel presque un certain kite qui fait ça divinement bien.
Les rotations à plat, un plaisir et le mutex un vrai bonheur tout en souplesse.

Dans le petit vent le kite est bien là dans les mains, bien présent.
Yoyo 1 temps pas possible pour moi donc 2 temps est la ouff quelle classe il reste bien dans les lignes et part bien vers l’arrière.
Il reste très joueur même dans un petit souffle d’air si je passe en 2 pt les vergues à la place du 3pt il deviendrait redoutable je pense en terme de pétole.
Dans sa plage de vent optimal :
Lieu de prédilection, sur le dos les lazy se font la aussi à la façon… Les ascenseurs et cyniques sont très simples de par sa facilité à ce calage énorme quandIMG_9399 (Copier) même.

Le kite est super bien calé dans les rails et on peut dérouler de la précision plutôt super-propre.
Les comètes sont une formalité et un pur bonheur car le kite reste très joueur.
Le slot tourne bien à plat et repart en toute propreté.

Les yoyos 2 temps sont bien calés dans les lignes à la façon 2.60. Pour le 1 temps il faudra du travail, bien laisser partir le kite en arrière et l’accompagner dans la rotation, comme beaucoup d’ultraléger.
Les tazs sont comme sur le grand frère il faut comprendre et attendre la bonne impulsion pour le relancer sinon ce sera la section directe. Une fois le coup de main pris il tourne comme une horloge, j’adore.
Les cascades sont bien décomposées, très belles à regarder.

Les angles bien claqués et sa vitesse constante malgré les rafales pendant certaines sessions. Au fond, une bonne machine pour celui qui veut se faire une sortie en précision, vraiment top.

Les ours sont bien simples mais pour le retour du pancake il faut aller le chercher un peu. Quant au fade …et bien avec une seule main il te fait monter à côté de lui.
BS et cascade de BS sont bien sur très agréables grâce à sa capacité de calage en position du fade.
Sur la plage haute du kite (qui rejoint très facilement son grand frère) il reste très joueur et vraiment on ne sent pas trop de faiblesses de sa part.
IMG_0086 (Copier)
Conclusion :

Une très belle machine qui je pense, conviendrait très bien au novices comme aux experts.
Une construction à la hauteur du fabricant, pas de mauvaises surprises. Peut-être sur la housse pour le rangement.
Le kite a une capacité de vol en précision et en freestyle énorme. Les enchainements se font d’une simplicité déconcertante je trouve.

Le gros point positif je dirais, la grande plage de vent de ce cerf-volant.
En termes de prix, le kite est comme on dit « dans le prix du marché actuel ».
Un bon choix de couleurs et une customisation possible.

Pour moi je pense personnellement que R-sky a fait encore une fois une bien belle machine avec tout leur savoir. Il est vrai que c’est la 3eme génération du nirvana mais quelle évolution je trouve.

Merci r-sky et continuez à nous faire rêver.

Damien

Les + du N3E
– Qualités de fabrication
– Grande plage de vent
– Facilité et accessibilité
– polyvalence

Les – du N3E
– reprise du pankade (les premières fois)
– le yoyo 1 temps difficile (il faudra voir avec le nouveau bridage)
– le rangement dans la housse
– pas de brides anti-prise de quille

PS: Je vous glisse 1 vidéos d’un pilote qui a volé avec le n3e LW.
Moi j’ai pas eu le temps encore d’en faire une car le test ma prit beaucoup de temps .
Oui je voulais faire un vrai retour texte/sansation.

Voila ma petite contribution

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *