Le Travelbag R-SKY… plus que pratique

Bonjour a tous,

“10 chanceux ont eu l’occasion de se procurer ce Travelbag. R-SKY est sur la production d’une série plus importante”

Nous avons donc demandé a Stephan Fiers de nous en faire un petit retour personnel 😉

Première vue :
Sac fabriqué en Cordura noir, bien renforçé, belle fermeture pour le sable, impression du logo de la marque sur un côté. Poignées + sangle d’épaule.

En janvier, R-SKY a sorti un sac pour transporter ses cerfs-volants et la marque a fait un bon boulot. Et on peut compter sur la qualité. Depuis un bon moment déjà, je savais que Roger Tessa-Gambassi travaillait sur un prototype pour un nouveau sac. J’en cherchais un plus pratique que le sac “Vector”, le grand sac bleu qu’on voit en masse lors des festivals, j’attendais donc impatiemment la mise en vente. Surtout pour les festivals ou je me déplace en avion ou en TGV. Quand mon amie m’a dit que R-SKY lançait la vente du sac, j’ai immédiatement commandé. Pour un prix raisonnable, tu as un sac très pratique ! Un tarif à 50€ maxi pour la petite housse semble t il 😉

Le sac, les détails.

Il y a de la place pour 6-7 cerfs-volants. Peut-être 8 mais dans ce cas, il faut serrer un peu (peut-être l’enlever de sa housse, ce qui serait dommage car la housse fait partie de l’identité de la marque).
Le sac mesure 100 cm de long. Pour pouvoir transporter ses CV, il faut donc plier les bords d’attaques. Il y a des possibilités pour ranger ses lignes aussi: 8 pochettes (avec Velcro). Ceci permet donc aussi d’avoir un sac dans lequel tu peux ranger du matériel pour des conditions de vent variables.
Le sac a également une sangle qui permet de le porter sur le dos (très pratique quand tu vas à la plage à vélo ou à moto, si tu as la chance d’habiter à 1 km de la plage… comme moi).

Côté pratique:

Ce sac a plusieurs avantages :

– taille parfaite pour y mettre aussi, des cerfs-volants Révolution.

– très facile si tu veux emporter des cerfs-volants en avion (personnellement, je voyage pas mal et je participe à plusieurs festivals pour lesquels il faut prendre l’avion. La recherche d’un sac parfait pour de tels voyages a été longue… il me semble que j’ai trouvé la solution).
– sa taille (100 cm) permet également de le mettre dans le coffre de la voiture. Fini donc le grand sac dans l’auto, fini aussi le fait de devoir baisser les sièges arrière

Petite remarque…

Ce qui serait un plus: une pochette à l’intérieur du sac (avec fermeture éclair) pour qu’on puisse y mettre des lests, des clés (ou même un portable). Ce serait bête de les perdre, lors d’une excellente session. De petits objets comme des lests, c’est trop facile à perdre quand on les met dans ses poches. Avec un style de vol “actif” (genre Richard Debray) on risque de les égarer.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *