Voyager en avion avec ses pilotables.

Bonjour à tous

nous avons souvent la demande de “Comment voyager en avion avec des pilotables ?”.

Et bien nous avons posé la question a Stephan Fiers, pilote Belge très expérimenté bien connu dans le monde du cerf-volant.

Pourquoi Stephan ? Eh bien de par ses voyages à droite et à gauche il a une certaine habitude des aéroports avec des cerfs-volants à transporter .

Merci pour ton retour et bonne lecture à tous.

Quand on commence le cerf-volant, on ne sait pas où cette passion nous emmènera. On débute sur la plage lors des vacances, sur un petit terrain en ville…

Tout commence avec un seul cerf-volant mais dès qu’on est contaminé, la collection de cerfs-volants a tendance à grandir assez vite. Le sac de transport s’impose donc et le cervoliste fait son choix… Souvent le sac est un cadeau offert par des personnes vivant dans la même maison que le cervoliste car ils en ont marre des cv qui trainent partout, des lignes, des poignées…

Arrive le moment où on va assister à plusieurs festivals par an et là, la misère commence. Comment transporter ses cerfs-volants ? En voiture, en train… ça va encore.

Mais que faire quand on voyage en avion ? (Oui, pour certains pilotes qui habitent des régions sans ou avec peu de grands festivals, avec peu de soleil… il est donc obligatoire de se déplacer en avion sur un festoche dans le sud).

Housse bleue “Vector”

 

Au début, j’utilisais mon sac “Vector” bleu. C’est le genre de sac qu’on voit en masse lors des festivals avec beaucoup de cerfs-volants acrobatiques. (Chaque pilote y attache un un objet personnel afin de retrouver son matos, pour moi ce sont des plumes 😉 )

Pour mon premier festival dans le sud (Portiragnes 2014) j’avais mis quelques cerfs-volants dans le sac et j’avais mis mes vêtements sur mes cerfs-volants. Bien sûr je m’attendais à des questions à l’enregistrement à CDG… (surtout parce que je voyageais “Air France”). A ma grande surprise, je devais juste demander de faire transporter mon matos comme “bagage hors format”. Le personnel me l’a même rendu en mains propres à l’arrivée à Montpellier. Pas de soucis donc… par contre, pour le retour (Ryanair) la demoiselle à l’enregistrement me demandait si c’était un “équipement sportif”. Bien sûr, j’ai répondu que non (équipement sportif me coûterait 3 fois plus qu’un “sac supplémentaire”) et je lui ai même montré le contenu: des serviettes, des vêtements, ma trousse de toilette et quelques cerfs-volants (parce que “je voulais bien faire du cerf-volant pendant mes vacances”).

Désavantage: pas trop facile à porter (surtout dans un aéroport ou gare TGV) et pas mal de regards “inquiets” dans un pays en “état d’urgence”.

Voici la housse Vector sur le grill dans Addict Kite le Mag

Housse “R-Sky”

Excellente solution pour des week-ends de “compète” ou quand tu sais que tu ne vas voler que des “deux lignes” ou “quatre lignes”. Ce Travelbag a été conçu pour pouvoir transporter les cv en avion et après quelques essais, je confirme le contenu de l’article que j’avais écrit en février. (http://www.addictkite.com/travelbag-r-sky-plus-pratique/ )


Ce Travelbag est également accepté en “hors format” quand on signale que le contenu est fragile.

Sac de voyage (minimum 90 cm de long)

A fur et mesure, ça se complique un peu car chaque pilote a aussi quelques “monofils” ou même des structures gonflables…et pour transporter ça, c’est un peu plus compliqué. Lors de mon voyage aux Etats-Unis, j’avais également plus de vêtements et “un révo” à transporter. Après de longues recherches (pour trouver un sac qui fait minimum 90 cm de long), j’ai choisi le Eagle Creek, No Matter What Duffel Bag XL.

Pourquoi le XL?
D’abord, c’est le seul Duffel bag qui fait 90 cm de long. Ce 90 cm, c’est la longueur d’une barre Skyshark (82,5cm), les joncs et un peu de réserve.
Ensuite, ce sac permet aussi d’emmener plus de vetements chauds ou quelques monofils gonflables (ne pas oublier les lignes, les pilotes, …).

Pour terminer…

Ces dernières années, j’ai assisté à plusiers festivals pour lesquels je devais me déplacer en avion. Je vous fais une petite liste et j’ajoute la manière de transport.

Festivals en paire:

Valencia 2017: Grand sac de voyage + Travelbag R-Sky dedans.
Je voulais vraiment protéger mes pilotables et aussi emmener quelques “gonflables”.
Contenu: 6 CV pilotables (3 sets de poignées, 8 sets de lignes), 2 pilotes, 2 lignes pour mes monofils, monofil “Simba” (petit), monofils “dauphins”
(probablement même solution pour Narbonne)

4 jours d’entraînement à Santa Pola: Travelbag R-sky + valise en cabine
Contenu: 6 CV pilotables (3 sets de poignées, 8 sets de lignes. Dans la valise: nos vêtements

Narbonne 2016: Housse Vector
Bonne manière, surtout quand on ajoute aussi les banners de Tricksparty Belgique (les cannes à pêche en dessous de 90 cm, c’est un peu court). La dernière fois que j’ai emmené la housse “Vector” car trop de soucis en metro parisien, en gare TGV, à Orly, …

Vous voyez, il n’y a pas une seule solution pour le transport des pilotables en avion. Il faut surtout bien savoir à l’avance ce qu’on va faire lors d’un festival et de quoi on aura besoin.

Bon vent à tous

Merci Stephan Fiers

L’équipe d’Addict Kite le Mag

 

2 pensées sur “Voyager en avion avec ses pilotables.

  • 09/05/2017 à 11:52
    Permalink

    Pour ma part je vient de tester avec un tube pvc, 1 cv + des accessoires ( avec bouchon des deux coté bien sur ) attaché a la valise pour l allé, enregistrement en hors format sans supplément, a part de la valise pour le retour sans supplément en hors format ( allez comprendre ) pour le prochain voyage je pense tester le bazooka , pas besoin de démonter les cv et il en rentrera plus !

    [URL=https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=2140711827524111219072779560604171146948036871130n.jpg][IMG]https://img4.hostingpics.net/pics/2140711827524111219072779560604171146948036871130n.jpg[/IMG][/URL]

    [URL=https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=767215bazooka.jpg][IMG]https://img4.hostingpics.net/pics/767215bazooka.jpg[/IMG][/URL]

    http://www.pecheur.com/achat-tube-de-transport-flambeau-bazuka-20194.html

     
    Répondre
  • 19/05/2017 à 14:42
    Permalink

    Pour pouvoir faire suivre mes révo parotut ou je vais dans un bagage standard, je me suis fabriqué des jeux de barre spéciales avion.
    Chaque barre de est en fait coupée en deux et manchonnée a l’avia 6mm

    Sur cette photo : http://illustre.anonyme.free.fr/upload/kitVoyage.jpg
    – 2 structures “spécial avion” (STD + SUL)
    – 3 voiles (SUL/STD/VTD)
    – 2 paires de poingées + 2 jeux de lignes
    – 1 kit de réparation

    Bien-sur, ce n’es tpas pour aller sur un festoche, ms qd je pars pour l’autre bout du monde pour le taff ou les vancances, mon “kit de survie” me suit sans “embrouilles” a l’embarquement 😉

     
    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *