Interview du jeune Léo Démont

Bonjour à tous,

aujourd’hui nous vous proposons une interview d’un très jeune pilote de cerf-volant.

Léo Démont est un jeune Lycéen qui vit sa passion a 200%. Nous lui avons posé quelque questions sur sa passion afin de mieux le connaître.

Merci Léo et bon vol à toi.

L’équipe d’Addict Kite

 

-Peux-tu te présenter ?

Bonjour, je m’appelle Léo Démont. J’aurai 16 ans le 29 février. Je suis né à Valenciennes et je vis à Beuvrages à 3km. Je suis au actuellement au lycée Dampierre à Valenciennes en 2nde générale.

-Depuis combien de temps fais-tu du cerf-volant ? 

J’ai commencé le cerf-volant à l’age de 10 ans en juillet 2014 et le buggy depuis l’été 2015. 

Actuellement je fais partie du «Berckite club» depuis mai 2019. Je les connaissais avant car cela faisait 3 ans que je participais au RICV avec eux. Le Berckite Club a été créé en août 2016 avec comme président Gaétan Pourcelet et Pierre koehler qui réalise tous les cerf-volants du club

Comment as-tu commencé le cerf-volant? 

À mes 5 ans, en 2009 et après une opération, j’ai perdu la fonction de mon releveur de mon pied droit. Ma kiné m’a conseillé d’aller marcher dans le sable pour ma rééducation donc tous les ans direction Berck sur mer. Un beau jour en juillet 2014 j’étais sur la plage avec ma sœur et mes grands-parents. Je faisais des châteaux de sable comme la plupart des enfants à cet âge-là quand j’ai vu une personne nommée Marcel Urtebize faire du cerf-volant révolution et là j’ai été émerveillé de voir ce que l’on pouvait faire avec ce cerf-volant. Je suis allé le voir, j’ai discuté avec lui  et on a sympathisé. Il m’a appris les bases. Tout le long de cette semaine il est devenu mon professeur.

Ensuite il m’a donné rendez-vous tous les jours sur la plage, il m’a prêté un de ses cerfs-volants pour qu’on puisse voler ensemble. Ma passion a commencé cette année-là grâce à lui.

Après je lui ai demandé de me construire mon premier puis mon deuxième et troisième cerf-volant… l’année d’après il m’a aussi appris la passion du Buggy.

À mes 12 ans, il m’a emmené sur le plus grand festival à mes yeux : celui de Berck où j’ai rencontré de nombreux cerfs-volistes et cette même année j’ai participé à mon premier Méga-Team (environ 50 pilotes). Marcel était fier de moi .

Tous les ans j’attends avec impatience les dates des RICV et espère que ça tombera en même temps que mes vacances scolaires.

L’année dernière j’ai intégré le groupe des BlackSails. C’était génial.

Crédit photo Vincent Eeckeman

-Tu veux bien nous décrire le matériel que tu utilises actuellement ? Est-ce que tu construis aussi ?

J’utilise les cerfs-volants que Marcel m’a construits et j’utilise ceux construits par Pierre aux couleurs du club. Chaque membre à sa couleur. La mienne est le jaune fluo.

 Je pratique aussi le char à cerfs-volants (buggy) avec des voiles Ozone Little Devil (très douces) allant de 2,1m à 9,0m.

Aujourd’hui je ne construis pas encore mais j’aimerais m’y mettre au plus vite. 

-Quel plaisir ou sensation trouves-tu à faire du cerf-volant ?

Crédit photo Dona Moth

Je suis heureux quand je pratique le cerf-volant.  Je trouve passionnant de jouer avec le vent. J’aime rencontrer et discuter avec des passionnés comme moi et inventer des chorégraphie avec eux.

Quand je pratique j’oublie tout le reste. Je resterais des journées entières sur la plage.

-Peux-tu nous dire quelques anecdotes de session qui t’ont marqué et pourquoi ?

  • Un jour d’avril 2018 je roulais en Buggy avec ma sœur, mon père en char à voile et 2 membres du club Eric (kite violet) et Thomas (kite vert fluo). À cette période nous avons le droit de rouler sur les plages surveillées donc nous roulons de Berck à Merlimont puis le vent étant excellent nous avons décidé de monter au Touquet ! Allez go on y va et on passe sur la plage de Merlimont et là un petit quad nous prend en chasse ; on accélère et on le sème  puis arrivés sur la plage de Stella c’est la même chose mais là c’est un gros gros quad qui nous prend en chasse. Il nous arrête et nous demande de ralentir car on est dans un gros week-end. On lui répond ok et au retour personne sur la plage, on passe à plus de 40km/h et là on entend au micro «les chars sont priés de ralentir merci»

-Que pouvons-nous te souhaiter pour l’avenir dans ce monde de cerfs-volants ?

Avoir un « vent de cinéma » pour voler le plus possible et de continuer à progresser avec des passionnés comme moi.

Léo Démont pour Addict Kite

Damien

Bonjour à tous. Certains me connaissent peu finalement, toujours passionné par le cerf-volant, je vole libre comme l’air et je partage ma passion avec vous. Un vrai bonheur de faire vivre Addict Kite le Mag avec Benbboy et les autres. J’en profite pour remercier tous les acteurs qui m’ont aidé à faire ce que Addict Kite est devenu. Vraiment merci. Je vous retrouverai sûrement sur les terrains de NDDM, Chatelaillon, Penvins et pourquoi pas d’autres. Addict Kite est une aventure humaine extraordinaire. Je ne pensais pas que le petit blog dépasserait les frontières aujourd’hui. Si vous passez par mon champ de patates, n’hésitez pas surtout. Comme je le dis souvent en MP “bon vol à tous”.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :