Alexandre Gornet se dévoile

Bonjour Alesk, peux-tu te présenter ?

Alexandre Gornet, mais on m’appelle « Alesk », je vis à Nancy.

J’ai 43 ans.

Depuis combien de temps fais-tu du cerf-volant 2 lignes ?

J’ai commencé vers le début des années 90.

Comment as-tu commencé le cerf-volant 2 lignes ?

En vacances d’été, avec mes parents, il y avait une famille dont le père avait pleins de trucs supers dans son coffre: des voitures et des planeurs RC, des boomerangs et bien-sûr des cerfs-volants !! Donc il m’a mis un kite dans les mains. C’était en Bretagne au Menez Hom et avec ses deux filles, j’ai fait mes premiers pas en team !

Peux-tu nous dire 3 anecdotes de session qui t’ont marqué et pourquoi bien sûr ?

  •  La première fois que j’ai passé un flapjack. Ça devait être vers 1995 / 96. Je l’avais vu une fois à la télé (il n’y avait pas internet ou pas comme aujourd’hui !!!) et j’ai essayé de comprendre comment cela se passait, les gestes à faire… j’ai dû mettre un bon mois pour passer le premier !
  • La première fois que je suis allé à Berck, c’était en 97, et je me suis dit qu’un jour, je serais dans le carré pour faire une démo… et c’est arrivé avec mes copains de O4.
  • Toujours avec O4, quand nous avons été champions d’Europe en 2005 à Fort-Mahon. Lorsque l’on est sorti du terrain après le ballet, j’ai su qu’on avait fait un « beau truc ». Le stress étant, je me suis écroulé, les jambes ne me tenaient plus. C’est l’un des moments les plus forts de ma vie cervolistique.

Tu construis ou tu achètes tes cerfs-volants ? Tu veux bien nous décrire le matériel que tu utilises actuellement ?

Je ne construis pas. Je ne fais que monter.

Je vole à 90% sur du Air-One et sur ceux de Pascal Vection : THE GRID (mon favori), LIBERTY, QORA et INSTINCT.

Après, j’ai aussi un AVATAR, des MATRIX, NORTHSHORE… et des bricoles.

Quels conseils donnerais-tu à des pilotes qui se mettraient juste au cerf-volant pour qu’ils restent et progressent dans notre passion ?

Simplement qu’ils aillent au contact… je ne connais pas de cerfs-volistes qui refuseraient de discuter ou partager. Bon après, il y a toujours des mal lunés… mais perso, je n’en connais pas ou ne veux pas les connaitre…

Après, en tant que juge, je dirais aussi qu’ils n’hésitent pas à venir sur les compétitions pour discuter avec nous. Autour d’une bière, je suis sûr que l’on passera un bon moment.  

Quel plaisir ou sensation trouves-tu à faire du 2 lignes ?

Le plaisir d’oublier les petits tracas du quotidien ou du boulot. 

Et l’envie de progresser et de voler avec les potes. Parce que même si c’est un sport individuel, perso, j’adore me retrouver et voler avec des potes.

Que pouvons-nous te souhaiter pour l’avenir dans ce monde de cerfs-volants ?

Qu’il y ait un peu de monde lors du prochain After’Taf !!

Mais que je puisse aller sur un max de festivals, sous le soleil et avec les potes.

 

Alexandre Gornet pour Addict Kite

Damien

Bonjour à tous. Certains me connaissent peu finalement, toujours passionné par le cerf-volant, je vole libre comme l’air et je partage ma passion avec vous. Un vrai bonheur de faire vivre Addict Kite le Mag avec Benbboy et les autres. J’en profite pour remercier tous les acteurs qui m’ont aidé à faire ce que Addict Kite est devenu. Vraiment merci. Je vous retrouverai sûrement sur les terrains de NDDM, Chatelaillon, Penvins et pourquoi pas d’autres. Addict Kite est une aventure humaine extraordinaire. Je ne pensais pas que le petit blog dépasserait les frontières aujourd’hui. Si vous passez par mon champ de patates, n’hésitez pas surtout. Comme je le dis souvent en MP “bon vol à tous”.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :