Championnat de France 2019 FFVL Dunkerque

Le championnat des extrêmes

Cette année, le site de Malo / Dunkerque a été retenu. C’est un site connu car un championnat de France et une coupe d’Europe s’y sont déjà déroulés il y a quelques années avec succès.

Le vendredi, 1er jour de compétition, est placé sous le signe du vent faible, entre 5 et 10 km/h toute la journée, ce qui va permettre de faire passer quasiment toutes les catégories avant une chute brutale du vent en fin d’après-midi pour la fin des paires 2 lignes.

Le vent va reprendre un peu pour terminer cette catégorie. Les teams 2 et 4 lignes passeront dans un vent erratique provoquant également plusieurs Wind-Check et interruptions du programme, le calme avant la tempête, ce n’est pas une légende.

Le staff juges réussit tout de même à faire passer tout le monde au moins 1 fois ce vendredi, validant la 1ere manche. La dernière équipe est passée vers 19h30.

Samedi matin, 7h30 : à la fenêtre de la chambre, le vent semble fort, très fort…

Le coup de tabac prévu est là, et bien là…

Le village pilote est difficilement dressé, aucune bannière n’est sortie par sécurité. Les premières mesures de la vitesse du vent annoncent un bon 40 km/h établi. Les premiers Laser sont de sortie, l’envie est trop forte…. Viennent ensuite les premiers tests de grands ventilés en tous genres, révo et 2 lignes.

Le briefing se tient vers 8h30. Il est prévu de faire passer les catégories 4 lignes en ce début de journée, le gros hic c’est que la prévision de vent est à la hausse, et le vent est déjà très fort.

La compétition commence, par les indiv 4 lignes, et pendant le passage du 1er concurrent (Remy Nollet) le vent forcit encore, ponctué de grains. La sono est difficilement audible, le vent est mesuré à plus de 50 km/h. Il est décidé d’annuler la compétition pour ce matin et de refaire un point à 14h pour estimer la faisabilité.

Quelques intrépides décident de voler tout de même, mais c’est très fort.

À 14 h, le vent a encore monté, avec des rafales à 65 km/h et la marée qui est passée par là a envahi et ravagé le terrain. Il est décidé d’annuler la journée de compétition. S’en suivront des tests de grand vented, des lignes cassées, des cerfs-volants explosés…

Une réunion en présence de tous les pilotes et du staff juges sera improvisée à l’initiative de Marc Levesque (responsable compétition FFVL) en fin d’après-midi et permettra un échange libre et constructif sur différents sujets : règlements, progression, catégories, etc… Suivi d’un apéro dinatoire offert par le club organisateur Opale and Kite.

Dimanche matin, il ne nous reste que quelques heures avant la fin de la compétition et la remise des prix prévue à 12h. La journée commence par un nettoyage rapide du terrain, piquets et même un tronc d’arbre. Le briefing se tient à 8h, le vent est d’environ 35 km/h. il est décidé de reprendre le programme de la veille à savoir les 4 lignes et de ne faire que les ballets pour gagner du temps, mais il sera quasi impossible de passer toutes les catégories.

Hélas au début de la compétition, le vent reprend de plus belle avec un énorme grain et des pointes à plus de 55 km/h nous obligent à repousser 2 fois de 30 mn le début de la compétition.

Elle reprendra finalement vers 9h30 et toutes les catégories 4 lignes (indiv, paire et team) auront une deuxième manche. Pour les autres, 1 seule manche sera comptabilisée.

La remise des prix aura lieu à 12h.

 

Résultat des 3 premier de chaque catégorie (sous réserve de validation FFVL)

Individuel 2 lignes

1 Arnaud 77 points

2 Steff 73,5 points

3 Jérémy 64,5 points

Paires 2 lignes

1 Courant d’Air 85,5 points

2 In &Out 65,9 points

3 Ca Va le Faire 64,7 points

Teams 2 lignes

1 Start ‘ Air 86,7 points

2 CVF 78,4 points

3 Panam’air 72,5 points

Individuel 4 lignes

1 Marjorie 81,1 points

2 Arnaud 79,3 points

3 Steff 74,6 points

Paire 4 lignes

1 Adulta Coeli 4 67 points

2 Veteris Coeli 62,1 points

Team 4 lignes 

Coeli 63,5 points


Notre sport reste tributaire des conditions météorologiques et cette règle s’est bien rappelée à nous ce week-end. Avec la meilleure volonté du monde il a était très difficile de faire une fête de ce championnat de France, mais retenons le positif :

  • il a eu lieu ;
  • les pilotes ont progressé dans le vent fort ;
  • l’année prochaine sera une autre année avec, espérons-le, des conditions plus clémentes.

L’appel à candidature va d’ailleurs être très prochainement lancé pour 2020 ; rapprochez-vous de la FFVL et du CNCV si votre club est intéressé.

Remerciements à l’ensemble des juges, des pilotes et FFvL.

Crédit photos, Rémy Nollet et Panam’Air Kite Flying Team 😉

De la part de Benoît Flament pour Addict Kite

Damien

Bonjour à tous. Certains me connaissent peu finalement, toujours passionné par le cerf-volant, je vole libre comme l’air et je partage ma passion avec vous. Un vrai bonheur de faire vivre Addict Kite le Mag avec Benbboy et les autres. J’en profite pour remercier tous les acteurs qui m’ont aidé à faire ce que Addict Kite est devenu. Vraiment merci. Je vous retrouverai sûrement sur les terrains de NDDM, Chatelaillon, Penvins et pourquoi pas d’autres. Addict Kite est une aventure humaine extraordinaire. Je ne pensais pas que le petit blog dépasserait les frontières aujourd’hui. Si vous passez par mon champ de patates, n’hésitez pas surtout. Comme je le dis souvent en MP “bon vol à tous”.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :