Festival “Bormes à tout vent”

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, Marianne Curty, membre active d’Au Grè Dou Vent, femme cerf-voliste pilote 2 lignes et monofils, nous propose un retour sur le Festival “Bormes à tout vent” qui s’est déroulé les 6 et 7 octobre 2018.

Elle nous livre sa vison “féminine” de cet évènement.

“Bormes à tout vent” est organisé par la municipalité de Bormes les Mimosas et l’association Art et Si, association ayant pour but la prévention et l’éducation à la santé, des familles, des jeunes, des personnes en situation de précarité ou de détresse et des personnes âgées. Le cerf-volant est en appui.
Cette manifestation existe depuis longtemps avec les mêmes partenaires. Il s’agit d’un festival extrêmement convivial, où les monofils décorent le ciel, et les pilotables dans un petit espace variable, font des démonstrations.

La présence de jardins du vent est très appréciée. Les cerfs-volistes se partagent l’aire de vol mise à disposition sur la plage de la Favière, entre la mer et la promenade sur planches autour de la plage. Le vent peut être surprenant, mais il y a matière à s’amuser comme à montrer sa technique de vol avec des rafales tourbillonnantes.
Les participants sont tous bénévoles et la municipalité souhaite perdurer cette manifestation (et ce bénévolat).
Le public est chaleureux, familial, au rendez-vous, sur la promenade, sur la plage ou dans l’eau car la mer est encore chaude à cette époque.

Cette année, les cerfs-volistes locaux et les habitués venant d’autres horizons, ont dû se partager entre de nombreuses autres manifestations. Mais nous avons pu assurer le spectacle très honorablement. Il y avait plusieurs membres d’Au Grè dou Vent, de Vent du Lac, de Poupée du Vent, ainsi que d’autres….y compris des anciens qui étaient présents aussi.

Le samedi, il y avait un petit vent de mer, stable, avec un ciel un peu couvert. Parfois, avec la baisse du vent, les cerfs-volants se posaient doucement sur les buissons. L’atelier a eu beaucoup de succès.

Hélas, les conditions météo ont obligé la municipalité à annuler le festival pour la journée du dimanche, suite aux trombes d’eau tôt le matin qui ont rendu la plage impraticable. L’après-midi, trois pilotables et deux monofils ont profité de l’accalmie et du balisage de leur espace dédié pour se faire plaisir jusqu’à 15h30 avant l’averse.

Personnellement, j’aime ce festival convivial où nous nous connaissons et où nous pouvons nous amuser, nous emmêler et tricoter des lignes avec bonne humeur et même des fous rire. Il est aussi possible de faire un peu de marche sur la promenade le long du bord de mer avant de voler et de profiter du paysage. L’accueil est chaleureux, les organisateurs sont satisfaits de notre présence en appui de leur manifestation. Et surtout, le public est au rendez-vous y compris pour les cerfs-volants. Il s’intéresse aux différents types de cerfs-volants, à la fabrication des monofils et aux démonstrations quelles qu’elles soient.

 

La promotion du cerf-volant est assurée et peut-être que des « vocations » sont nées!

Marianne

 

Merci beaucoup pour ton partage avec la communauté et bon vent!

Joanna Chaperon pour Addict Kite, le webzine fait POUR vous et PAR vous…

 

Crédits photos: Michel Prévent

Joanna

Salut à tous. Alors moi c’est Joanna, certains me connaissent car je fais partie de la paire ForeZ’AiR (2lignes) avec mon frère Damien Chaperon. J’ai découvert le cerf-volant en tant que sport en 2011, par hasard, grâce au festival de Fréjus. J’ai tout de suite accroché et maintenant c’est une vraie passion ! J’aime voler, découvrir, partager et rencontrer des gens de ce monde, alors j’essaie de me déplacer le plus possible partout en France. Comme mon frère a intégré Addict kite depuis le début, je l’aidais souvent dans l’ombre pour l’écriture d’articles et la correction. Petit à petit, j’ai trouvé le concept et l’ambiance du groupe sympa. J’ai relevé un défi perso en acceptant de faire les lives du Festival de Portiragnes en 2018 car je ne suis pas très à l’aise sur ce genre de communication. Par contre, l’écriture d’articles, les recherches, les contacts avec les cerfs-volistes, la correction, les traductions, la mise en page… ça c’est mon dada ! Ce que je souhaite apporter chez Addict c’est un peu de féminité, des nouvelles idées et une plus grande visibilité sur des évènements/personnes peu connus. Ce webzine est addictif. j’vous dis à très vite sur les terrains ou sur AK.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :