Interview de Elise Wendling-Lorin passionnée de monofil

Bonjour, peux-tu te présenter?

Bonjour les amis, je suis Elise Wendling-Lorin, j’ai 37 ans, des jumeaux et je vis juste à côté de Berck-sur-Mer (bientôt à Berck-sur-Mer).
Je suis une artiste, les pieds sur Terre et la tête dans les nuages hihi, je dessine, je peins, je photographie et j’ai découvert la magie et la beauté du vent toute petite grâce à mon grand père.

Depuis combien de temps fais-tu du cerf-volant monofil?

J’ai commencé avec mon grand-père, un CV en toile et bois, loin d’être simple.
Nous sommes une famille de voileux à la base: char à voile, dériveurs, catamaran, bref le plaisir de sentir le vent dans ses mains, son corps, son esprit…..
J’ai emmené il y a 3 ans mes petits aux RICV de Berck (l’année de notre arrivée sur la côte), et j’ai tout de suite été séduite par la magie : les couleurs, les ondulations, la joie et les yeux émerveillés des petits et des grands.
J’ai commencé par m’acheter des coccinelles, des delta pyro, puis encore tout plein d’autres hihi!
Pour moi c’est poétique, c’est un moyen de voyager, de communiquer et de se rencontrer.
Et là…. la rencontre de mes chers amis Patrick et Michelle L’Higuinen, qui m’ont initié, fait écouter le chant du fil dans le vent mais aussi la dangerosité de l’activité 😉 Puis une autre rencontre : le magicien du vent, celui qui fait voler tout et n’importe quoi mais surtout qui voue sa vie à créer des choses pour faire rêver les gens et les rendre heureux: Alban de Garder le Kap.
Je suis loin de maîtriser les techniques de construction mais à nous deux, nous imaginons et créons.

Peux-tu nous dire 3 anecdotes de session qui t’ont marqué et pourquoi?

3 anecdotes….. Bon aller, 4 😉
-La première fois que j’ai entendu à Penvins le chant d’une ligne.
-Le bonheur de voir mon petit garçon faire voler son petit delta.
-La joie et le bonheur que j’apporte aux petits et grands lorsqu’après avoir fabriqué leurs CV en papier ils le voient voler et même en salle :-)))))
Mon plus beau souvenir a été lors du Téléthon cette année, quand nous avons été au centre hospitalier Calot, que les malades alités, handicapés étaient tout heureux de faire voler leurs papillons bleus 🦋
Et puis, il y a eu la Martinique. Du 28 au 31 décembre dernier, nous sommes partis animer un atelier de fabrication de CV en papier sur deux jours et ça a été un moment magique. 99% des gens là-bas ne connaissaient pas le CV! Petits, grands, âgés…tous ont adoré et nous ont serré fort et fait des bisous. Que du bonheur !!!

Tu construis ou tu achètes tes cerfs-volants? Tu veux bien nous décrire le matériel que tu utilises actuellement?

J’ai pas mal acheté et fait faire sur mesure pour les cocci-monstres à cornes par exemple par manque de technique et de temps.
Les derniers matériaux utilisés : papier, fil de coton et colle, que du biodégradable, notre fer de lance avec Alban.
Je vais intervenir dans le cadre des RICV de Berck à l’école Notre Dame de Berck, les élèves et moi allons fabriquer des CV en papier. Je ne sais pas encore si ce seront des sled ou des post-it, quoi qu’il en soit ils auront chacun le leur et les décoreront à leur façon.
J’ai de beaux projets à venir et des bons professeurs alors je vous promets de belles surprises qui feront rêver pour les prochains RICV de Berck : Surpriiiiiises, rêves et monde enchanté 🦋⭐️❣️

Quels conseils donnerais-tu à des pilotes qui se mettraient juste au monofil pour qu’ils restent et progressent dans notre passion?

Le monofil n’est pas une activité moins illustre que le pilotable (certains monofils se pilotent ;-)). Il ne faut pas penser que voilà, ça y est il est en l’air, on le laisse et on fait autre chose. Il faut apprendre, avec patience, à le maîtriser, l’aimer, l’observer, le respecter comme les voiles d’un bateau, mettre le vent comme il faut pour qu’il soit le plus magnifique possible.

Quel plaisir ou quelle sensation trouves-tu en faisant du monofil?

Une enfant….. je redeviens une enfant qui voit des merveilles et les tiens au bout de ses bras et qui partage ces merveilles avec d’autres et pour les autres.

Que pouvons-nous te souhaiter pour l’avenir dans ce monde de cerf-volant?

Du vent ou pas 😉 je vole aussi en indoor, d’ailleurs mon grand défi est de voler dans les endroits les plus insolites qui soient, aéroports, hôpitaux, gares, musées, ehpad (les pensionnaires adorent ;-)), centres commerciaux, j’ai un papillon partout avec moi hihi.
Et beaucoup de beaux projets d’ateliers et de mises en scène (faire en sorte que la plage de Berck soient constamment animée: gros projet de l’année) pour donner du bonheur aux gens qui ont moins de chances que d’autres et aux enfants et grands du monde entier.
Un monde où il y aurait des CV partout dans le ciel 🦋🦋🦋🦋

Elise Wendling-Lorin pour Addict Kite

 

Damien

Bonjour à tous. Certains me connaissent peu finalement, toujours passionné par le cerf-volant, je vole libre comme l’air et je partage ma passion avec vous. Un vrai bonheur de faire vivre Addict Kite le Mag avec Benbboy et les autres. J’en profite pour remercier tous les acteurs qui m’ont aidé à faire ce que Addict Kite est devenu. Vraiment merci. Je vous retrouverai sûrement sur les terrains de NDDM, Chatelaillon, Penvins et pourquoi pas d’autres. Addict Kite est une aventure humaine extraordinaire. Je ne pensais pas que le petit blog dépasserait les frontières aujourd’hui. Si vous passez par mon champ de patates, n’hésitez pas surtout. Comme je le dis souvent en MP “bon vol à tous”.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :