Interview de UP KITE à Fréjus (traduction)

Durant le 20 ème festival de l’air de Fréjus, nous avons pu rencontrer UP KITE, une paire qui vient de Colombie.

Nous avons voulu en savoir plus sur leur ressenti et leur séjour en France.

Nous souhaitions partager ce moment avec tous les colombiens qui nous regardaient en direct.

Ce fut une interview empreinte d’émotions!

Voici donc la traduction de l’interview de UP KITE à Fréjus.

 

Joanna: Hola, que tal? que tal el viaje? que tal el festival? que tal todo?
Bonjour, comment allez vous? Comment s’est passé le voyage? Comment se passe le festival? Comment ça va?

Cristina: Hola amigos, estamos contentos, el viaje muy bien, pudimos pasear un poco, estuvimos un poco en Niza, Monaco y ya desde ayer muy concentrados en el evenmento. Muy contentos, un pais maravilloso y muy felices estar aqua.
Bonjour les amis, nous sommes contents, le voyage s’est bien passé. Nous avons pu nous promener un peu, nous sommes allés à Nice, Monaco et depuis hier, nous sommes très concentrés sur l’évènement. Nous sommes contents, c’est un pays merveilleux et nous sommes heureux d’être là.

Joanna: Por qué es la tercera vez que estais en Francia? La primera de Berck, la segunda en Narbonne, y ahora en Frejus
Parce que c’est la troisième fois que vous venez en France? La première c’était à Berck, la deuxième à Narbonne et maintenant à Frejus.

Cristina: Si , asi es. Este ano pudimos estar tres veces aqui aprendiendo. Aprendiendo que es lo mas importante. Aprendiendo de ese deporte, de nuestros amigos y creciendo cada dia mas como equipo como pilotos.
Oui, c’est ça. Cette année nous avons pu venir 3 fois pour apprendre. Apprendre c’est le plus important. Apprendre de ce sport, de nos amis et chaque jour évoluer un peu plus en tant qu’équipe et en tant que pilotes.

Joanna: Bueno, y aqui en Frejus que tal?
Super! Et comment ça se passe ici à Frejus?

Hugo: Aqui en Frejus bien. Un saludo muy especial para todos nuestros amigos y los tenemos en el corazon y chevere la experiencia! Pero duro, cuando tu no sientes viento, te acordas la dificultad que es praticar en el parque. Pero espectacular la experiancia chevere …

Ici à Frejus, très bien. Je fais un dédicace spéciale à tous nos amis, nous les portons dans notre coeur et cette expérience est géniale! Mais c’est dur, quand tu ne sens pas de vent, tu te souviens de la difficulté de voler dans un parc. Mais c’est spectaculaire, l’expérience est extra…

Cristina: Ayer no pudimos volar, ayer llovio, no hubo competencia. Hoy pudimos competir por la manana con muy malas condiciones de viento, subimos sobre cuatro pero terminamos como nos ensenaron! Hay que terminar!
Hier nous n’avons pas pu voler, il a plu, il n’y a pas eu de compétition. Aujourd’hui, nous avons fait la compétition ce matin avec des très mauvaises conditions de vent, nous avons atteint 4kms/h mais nous avons terminer comme nous l’avons appris! Il faut terminer!

Hugo: Si hay que terminar! Y se trabajo bien , se tomaron las indicaciones que praticamos. El terreno estaba fangoso, hay mucha agua, 4km/h de viento. Afortunadamente al finalizar la coregrafia nos marcaba aproximamente 6-7 kilometros. Afortunadamente aqui sentimos…le recordamos a todos los amigos, las alegrias, los momentos dificiles, y todo para Columbia…para que vengamos, para que sigamos dando lo mejor.
Oui il faut terminer! Et nous avons bien travaillé, nous avons réalisé des choses que nous avions fait à l’entrainement. Le terrain était boueux, il y a beaucoup d’eau, 4 km/h de vent ! Heureusement à la fin de la chorégraphie nous avions environ 6-7kms/h. Heureusement, ici nous apprécions…enfin nous pensons à tout le monde, à nos joies, à nos peines et à tous les colombiens…pour aller de l’avant, pour continuer à donner le meilleur de nous même.

Cristina: Se puede muchachos! Se puede, todo se puede, aqui se puede! Hay mucho por hacer, por venir aprender. Hemos estado muy contentos y hemos pudido aprender de situaciones dificiles, de vientos dificiles. Una segunda presentacion mucho mejor y bueno… creemos en un cuarto lugar para Columbia con mucho carino.
Cela se fait les gars ! On peut tout faire, ici on peut le faire! Il y a beaucoup de choses à faire, il faut apprendre. Nous sommes très contents et nous avons pu apprendre de ces situations difficiles, de ces vents difficiles. Une deuxième prestation bien mieux et voilà.. nous espérons fortement une quatrième place pour la Colombie.

Hugo: Seguimos trabajando, vamos por muchas cosas, de ver como mejorar. Y bien de estar aqui, saludos a todos nuestros amigos, a todos los grupos de ese deporte de Columbia, todos . Aqui sentimos que somos una familia, la union es importante!
Nous allons continuer à travailler, à revoir certaines choses, comment s’améliorer…C’est super d’être ici, un coucou à tous nos amis, à tous les adeptes de ce sport en Colombie, à tous. Ici nous ressentons que nous sommes une famille, l’unité c’est important!

Cristina: Gracia R-Sky, gracia por la invitacion, y gracias por esos buenos momentos y Addict Kite gracias!
Merci R-Sky, merci pour l’invitation, merci pour ces bons moments et Addict Kite merci!

Joanna: Que buenas palabras, se siente que viene del corazon y que fue una muy buena experiencia. Gracias!
Quelles belles paroles, on sent que cela vient du cœur et que ce fut une belle expérience. Merci !

Vous pouvez retrouver le direct ici > https://youtu.be/SE5e3fq5PJE

Joanna

Salut à tous. Alors moi c’est Joanna, certains me connaissent car je fais partie de la paire ForeZ’AiR (2lignes) avec mon frère Damien Chaperon. J’ai découvert le cerf-volant en tant que sport en 2011, par hasard, grâce au festival de Fréjus. J’ai tout de suite accroché et maintenant c’est une vraie passion ! J’aime voler, découvrir, partager et rencontrer des gens de ce monde, alors j’essaie de me déplacer le plus possible partout en France. Comme mon frère a intégré Addict kite depuis le début, je l’aidais souvent dans l’ombre pour l’écriture d’articles et la correction. Petit à petit, j’ai trouvé le concept et l’ambiance du groupe sympa. J’ai relevé un défi perso en acceptant de faire les lives du Festival de Portiragnes en 2018 car je ne suis pas très à l’aise sur ce genre de communication. Par contre, l’écriture d’articles, les recherches, les contacts avec les cerfs-volistes, la correction, les traductions, la mise en page… ça c’est mon dada ! Ce que je souhaite apporter chez Addict c’est un peu de féminité, des nouvelles idées et une plus grande visibilité sur des évènements/personnes peu connus. Ce webzine est addictif. j’vous dis à très vite sur les terrains ou sur AK.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :