Les jeunes espoirs du cerf-volant: Marguerite VITRAC

Salut les addicts,

Pleins feux sur “nos” jeunes du cerf-volant. Aujourd’hui, nous découvrons le portrait de Marguerite VITRAC.

La jeunesse a la folie, la vieillesse a la sagesse alors souhaitons lui bonne continuation et bon vent !

L’Equipe d’Addict Kite

Bonjour,peux-tu te présenter?

Bonjour, je m’appelle Marguerite Vitrac, j’ai 14ans ½, je suis en 2nd et j’habite à Livarot en Normandie. Je fais partie du club Cerfs-Volants Folie de Ouistreham.

Depuis combien de temps fais-tu du cerf-volant ?

Depuis environ 5 ans et depuis 3 ans en compétition.

Comment as-tu commencé le cerf-volant?

En allant à la fête du sport de ma ville où j’ai construis mon petit Eddy. Quand il s’est cassé, j’ai tout de suite voulu un autre cerf-volant. A partir de là, j’ai vraiment accroché.

Tu veux bien nous décrire le matériel que tu utilises actuellement ? Est-ce que tu construis aussi?

J’utilise principalement un standard en mini Liberty et un UL en Quorra, tous les deux de chez Air One Kite. J’ai un Stranger des années 2000 et aussi un mini Machine offert par maître Yasu. Et non, je ne construis pas, j’achète mon matériel de vol avec mes propres économies.

Quel plaisir ou sensation trouves-tu à faire du cerf-volant?

Le fait de voler me permet de me déconnecter de la vie autour de moi, je suis dans ma bulle quand je vole. C’est une façon pour moi de me détendre et de m’évader.

Peux-tu nous dire quelques anecdotes de session qui t’ont marqué et pourquoi ?

Pendant les championnats de France 2019, je suis restée voler avec mon coach David Morley pendant 2 heures sous la pluie et la grêle avec des vents avoisinant les 50 km/h, alors que la manche était annulée et que tous les autres cerfs-volistes étaient bien au chaud dans le restaurant en face de la plage. C’était une super expérience pour moi et ça m’a permis de voir où étaient mes limites de vol.

Que pouvons-nous te souhaiter pour l’avenir dans ce monde du cerf-volant ?

De continuer à gravir les marches des podiums dans les manches et coupes et d’avoir toujours autant de plaisir à voler avec les nombreux cerfs-volistes que je rencontre pendant les compétitions, les festivals et sur les spots de vol !

Joanna

Salut à tous. Alors moi c’est Joanna, certains me connaissent car je fais partie de la paire ForeZ’AiR (2lignes) avec mon frère Damien Chaperon. J’ai découvert le cerf-volant en tant que sport en 2011, par hasard, grâce au festival de Fréjus. J’ai tout de suite accroché et maintenant c’est une vraie passion ! J’aime voler, découvrir, partager et rencontrer des gens de ce monde, alors j’essaie de me déplacer le plus possible partout en France. Comme mon frère a intégré Addict kite depuis le début, je l’aidais souvent dans l’ombre pour l’écriture d’articles et la correction. Petit à petit, j’ai trouvé le concept et l’ambiance du groupe sympa. J’ai relevé un défi perso en acceptant de faire les lives du Festival de Portiragnes en 2018 car je ne suis pas très à l’aise sur ce genre de communication. Par contre, l’écriture d’articles, les recherches, les contacts avec les cerfs-volistes, la correction, les traductions, la mise en page… ça c’est mon dada ! Ce que je souhaite apporter chez Addict c’est un peu de féminité, des nouvelles idées et une plus grande visibilité sur des évènements/personnes peu connus. Ce webzine est addictif. j’vous dis à très vite sur les terrains ou sur AK.

2 pensées sur “Les jeunes espoirs du cerf-volant: Marguerite VITRAC

  • 18/12/2019 à 23:26
    Permalink

    Excellent Marguerite et bonne continuation dans la passion du cerf-volant. 😉

    Répondre
    • 19/12/2019 à 16:57
      Permalink

      Bravo Marguerite et tu es l espoir dans le monde du Cv

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :