Les Natur’ailes 2018, un régal

Bonjour à tous,

Aujourd’hui nous vous dévoilons notre retour sur les Natur’ailes 2018 qui se sont déroulés les 26 et 27 mai dernier sur Narbonne-Plage. Vous les lecteurs d’Addict Kite avez élu en 2017 les Natur’ailes comme le plus beau des festivals. Durant le festival se déroulait les pairs masters show, nous avons fait quelques articles juste avant le festival.

Il nous a donc forcément semblé obligatoire d’envoyer l’un de nos reporters sur place pour couvrir l’événement. C’est donc notre rédacteur qui s’y colle, Damien Grosclaude était là pour 2 jours, afin de vous faire un retour.

Vous avez surement suivi les petits directs durant le week-end qui seront bientôt sur notre chaine YouTube, mais il nous a fait également un retour papier. Il est revenu avec une vraie satisfaction pour sa passion qui lui laisse penser que son sport est en pleine évolution. Il a retenu 3 mots des Natur’ailes « innovant, moderne et novateur ».

Fabien Cognet l’un de nos correcteur et traducteur maison nous livre une très belle vidéo chargé en poésie sur les Natur’ailes 2018, merci à lui 😉

Les Natur’ailes ont donc accueilli votre Mag et franchement quel accueil à la hauteur de leur réputation 😉

L’équipe d’Addict Kite

Salut les Addict,

Alors voilà c’est moi qui m’y colle aux Natur’ailes 2018, oui votre reporter fétiche Damien Chaperon ne pouvant pas faire le job, il faisait les pairs masters show avec sister JO  et notre traducteur Stephan qui lui aussi participait au master avec l’adorable Inge. Il fallait absolument que Addict Kite soit sur place pour voir ce soit disant festival élu meilleur festival de l’année par nos lecteurs. Je prends donc contact avec l’organisation pour voir si il y moyen de couvrir l’événement sur les 2 jours. Une fois bien tout calé me voilà donc parti pour Narbonne plage en immersion durant 2 jours pour voir ce qu’il s’y passe de si bizarre et de si hallucinant. Oui certains m’avaient glissé « tu verras Damien sur les Natur’ailes c’est complètement différent des autres festivals que l’on peut connaitre ». Alors moi qui suis super curieux vous pensez bien que je n’avais qu’une seule chose en tête « aller voir ces fameux Natur’ailes ». En route donc pour 2 jours sur « une autre planète ».

Alors je ne vais pas vous raconter ce que l’on a mangé ou ce que tel pilote a fait pour faire rire les autres, non je vais juste vous dire l’essentiel qui à mes yeux est magique.

Pour commencer je vous pose le décor, une grande plage de sable fin pas très large mais juste assez pour voler, un front de mer où la foule peut se poser en masse, une température qui oscille entre 25 et 30 degrés, un soleil superbe et un vent de 20 km/h constant comme dans une soufflerie. Je peux vous dire que là, tu te dis que tu vas passer une bonne journée.

Le premier truc qui m’a sauté aux yeux c’est que dès 9h00 du matin il y a du monde pour monter le festival et monter des cerfs-volants en l’air. Un truc de dingue car l’objectif ici c’est d’être en place pour 10H et pas 10h01, non bien 10H00. Les centaines de bannières posées le long du front de mer, un max de mono en l’air, des jardins du vent en place, un village prêt à recevoir les badauds, un briefing des pilotes pour le spectacle calé à la minute et une organisation qui lance le top départ avec une facilité déconcertante…

Le ton est donné pour le week-end. Nous ne sommes pas ici tranquilles pour attendre que l’on se mette en place, non ici le show et le spectacle pour le public sont les seuls mots d’ordre et rien d’autre. À ce moment précis je me dis que si je ne m’organise pas moi-même pour AK je ne serai jamais à la hauteur, car lorsque je passe devant la tente de l’organisation ils parlent de telle heure tel passage… Non là ça ne passera pas il faut le faire comme ça… bref ici pas de place au hasard, alors pour moi non plus. Il me faut m’organiser et c’est ce que j’ai fait pour pouvoir vous faire un max de directs divers et variés.

Passons au positionnement des terrains, la plage est coupée en 3 parties, 2 grosses parties exclusivement pour les monofils et une toute petite au centre pour les démos de la journée et le fameux masters show.

La première chose qui me choque est la grandeur du terrain de démo « il est vraiment petit et le public est collé au terrain », c’est quoi ce truc bizarre ? Oui même les pilotes m’ont glissé à plusieurs reprise « le terrain est vraiment petit, nous avons dû couper certaines de nos lignes ggggrrrr ». Bon je poursuis et nous verrons bien ce que cela donne dans la journée.

Il est donc 10h et les multiples monofils français, anglais, hollandais, suisses, espagnols… sont en place et sur le terrain de démonstration le speaker (qui est d’ailleurs un génie avec le public) lance le festival pour 2 jours. Déjà au bout de 2 heures je suis surpris…

La responsable du terrain et l’organisatrice du spectacle sur le terrain de démo est Laura, célèbre pour ses nombreux titres en individuel et en paire qui se charge de faire avancer le programme. Et quel programme ! Imaginez-vous faire 65 démonstrations en une journée sur ce petit bout de terrain, il va falloir un tour de magie de la part de notre ami Laura. Et bien elle y arrivera avec succès car avec l’aide de beaucoup de  pilotes ils ont offert plus de 60 prestations toutes différentes les unes des autres, aucune attente pour le public entre les prestations et le public en prend plein les yeux car les shows s’enchainent avec la diversité des pilotes qui est époustouflante.

J’avais peur que le pairs masters show plombe la dynamique du spectacle de la journée mais pas du tout, ils ont eu l’intelligence de se dire « les masters ne vont durer que 2 heures max et tous les 3 passages de paires on glisse un spectacle différent pour que le publics ne s’ennuie pas ». La vache c’est du grand art et du grand spectacle.

Il y a effectivement un truc qui se passe ici, c’est la modernité et le dynamisme des choses. Oui il y a l’organisation que je viens de vous décrire mais il y aussi… souvenez-vous le terrain : il est tout petit et le public est très proche du terrain. Et bien là bingo, il est là le truc de Narbonne Plage, le public est en plein cœur du show car on peut appeler cela un show ici, pas une minute de pause, ça enchaine et le public peut même toucher les pilotes , les cerfs-volants qui leur passent à quelques centimètres, des musiques et des pilotes au top de leur forme encadrés par r-sky event et bien vous avez sûrement l’avenir du cerf-volant car en fin de journée après avoir vu cela je me suis dit « et bien ils ont fait super fort et je comprends mieux pourquoi ils ont eu ce titre ».

C’est moderne, c’est dynamique, c’est innovant, ce n’est pas vieillissant, ça fait participer le public, ils montrent nos pilotes de près à un public qui les trouve géniaux et enfin pour finir ils ont de chaque côté en toile de fond des monofils énormes, superbes, qui viennent du monde entier, LA j’y suis et là c’est du top niveau pour l’avenir de ma passion. Oui je me suis souvent baladé au cours de la journée de part et d’autre et que ce soit en monofil sur le terrain de démo ou même dans le public, les Natur’ailes m’ont donné des frissons tellement ils m’ont surpris par la qualité et le plaisir de voir vivre ma passion aussi bien.

Alors oui il y a les masters mais pas que, je vous en reparlerai dans un autre article proche plus en profondeur car finalement les masters ne durent que 2 heures ici.

Vous avez des vidéos ou même des photos sur notre page ou chaine YouTube et on perçoit bien l’envahissement des terrains.

Alors oui sur le deuxième jour nous avons pris un orage de 30 minutes mais le public a tellement aimé que 10 minutes après il était de retour toujours aussi nombreux à revenir voir ce show qui est juste exceptionnel. Pour la petite histoire il y a des badauds qui ont posé leur table de piquenique sur le bord du terrain afin de ne rien rater du spectacle. Alors lorsque vous voyez ce genre de comportement je peux vous dire que là ils ne veulent rien louper du spectacle.

Après coté pilote c’est la bonne ambiance, ça rigole, mais surtout ils sont agréablement surpris que le public puisse leur parler et les encourager, certains pilotes très expérimentés me disaient « c’est super, des gens m’ont dit que notre vol était super beau, ça fait plaisir » tu penses que oui en général les pilotes sont parqués dans un coin et le public les voit en taille de mouche. Ici ils peuvent les toucher, saluer et encourager alors ils se donnent ces pilotes pour le public présent c’est clair.

Il y avait énormément d’équipes. Je ne vous les citerai pas toutes mais je me permets de mettre un coup de cœur pour l’équipe Amazones que Laura a mise en place car elle a fait l’unanimité dans le public. Amazones est un team 2 lignes de femmes exclusivement de par le monde. Elles étaient au nombre de 7 sur Narbonne et je peux vous dire que là encore elles ont fait leur impression. Alors mon coup de cœur est pour ce team, félicitation mesdames vous m’avez régalé avec votre ballet, chapeau.

Pour les autres il n’y a que du top niveau. Le spectacle est énorme et les pilotes se régalent, ça se voit à chaque fin de ballet, c’est top.

Voilà je pense qu’il manque ou qu’il y a encore beaucoup de choses à dire mais je pense que vous avez l’essentiel. Les Natur’ailes est pour moi personnellement l’avenir du cerf-volant, je plaiderai et diffuserai autant que je peux le concept innovant, moderne, attirant et spectaculaire qui a été proposé par R-SKY Event auprès des autres organisateurs de festival car là ILS ONT FAIT LE SHOW.

Encore bravo à tous les pilote monofil, 2 lignes, 4 lignes et bravo aux organisateurs qui ont fait un travail de dingue et merci à la ville de Narbonne plage d’offrir un terrain de jeu aussi magique que cette plage.

Le rendez-vous est pris pour l’année prochaine les 25 et 26 mai 2019, oui il est impossible de louper les Natur’ailes car IL SE PASSE VRAIMENT UN TRUC LÀ-BAS 😉

Si vous n’y étiez pas et bien réservez vite pour l’an prochain car cela n’arrive que 1 seule fois par an et se sera les Teams Master shows 😉

Damien Grosclaude pour Addict Kite

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 pensées sur “Les Natur’ailes 2018, un régal

  • 01/06/2018 à 19:53
    Permalink

    Avec une telle pommade, tu as déjà gagner ton invitation pour l’an prochain…

    Répondre
    • 02/06/2018 à 19:14
      Permalink

      Mais qui êtes vous pour me tutoyer?

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :