Reportage sur ORAO / Décathlon

 

 

 

 

 

 

 

Décathlon, c’est une entreprise internationale qui conçoit et vend des produits pour la pratique du sport.
La volonté de Décathlon est de “rendre accessible la pratique du sport à tous”, par son réseau de magasins et ces sites internet, par la conception de produits en travaillant le rapport technicité/prix/usage.

Historiquement, Décathlon a vendu des cerfs-volants de la marque Paimpol sous cette marque ou sous sa propre marque.

Dans les années 2000, la création de la marque Tribord a permis à Jean Chrystin qui travaillait à Décathlon Campus (Lille) de créer les cerfs-volants de la marque Tribord: monofils, pilotables et tractions que beaucoup d’entre nous ont dans leurs sacs.

Depuis son départ, la partie conception était restée en l’état.

En 2015, Décathlon lance son projet de “sport signé”, soit une marque par activité sportive.
Sous l’égide de Camille Chorlay, passionnée de kitesurf, la marque ORAO (qui veut dire “aigle” en serbe ) se crée autour d’un noyau dur avec 4 personnes à 100%  ainsi qu’une communauté,  interne à Décathlon et internationale, de passionnés des sports liés aux cerf-volants.
Cette marque est basée à Lille et vend ces produits au travers du réseau Décathlon et des sites de e-commerce Décathlon à travers le monde.

Notre ambition est de rendre la pratique du cerf-volant accessible à tous, du monofil, des pilotables, de la traction et du kitesurf.

La partie monofil est pour la marque un point de découverte du vent. On y trouve principalement des petits monofils mais aussi des cerf-volants évolutifs “1 vers 2 fils”.

Pour la partie, StuntKite, nous avons revu la gamme pour la diviser en 3 parties:
débutant avec la gamme 100 (FeelR). Cerf-volant d’apprentissage, quasi incassable, ludique et simple à faire voler.
intermédiaire avec une gamme 500 où nous retrouverons un pilotable et le Fourlines. Des cerfs-volants qui permettent d’approfondir la technique de pilotage.
expert avec une gamme technique 900 où nous placerons des cerfs-volants plus évolués pour une première approche de la compétition.

A coté de cela, la marque travaille sur les produits de kitesurf qui étaient manquants chez Decathlon.

Décathlon me permet d’exercer mon travail d’informaticien pour la marque ainsi que de me lancer dans la conception.
Nous sommes 3 à concevoir sur ces gammes dont Max Gambardella du club de Bertry.
Nous sortons des prototypes que nous faisons tester et évoluer lors de nos sorties personnelles. Lorsque ceux-ci sont satisfaisants, le designer planche sur le dossier et nous les faisons valider par notre partenaire technique: Steff Fermé.

ORAO essaie, grâce à sa présence dans les magasins Décathlon, de redonner une image sportive à notre pratique. Nous mettons en oeuvre une gamme simple, limitée et unique pour accroître le nombre de pratiquants dans ce sport.
Les magasins étant autonomes sur les choix de sports représentés, la Team Orao essaie de les convaincre de mettre en place un rayon, voir de participer à des événements en mettant en relation les organisateurs et le magasin local. C’est plus simple pour les villes côtières que pour les autres !

A bientôt et bon vol

Remy Nollet

Joanna

Salut à tous. Alors moi c’est Joanna, certains me connaissent car je fais partie de la paire ForeZ’AiR (2lignes) avec mon frère Damien Chaperon. J’ai découvert le cerf-volant en tant que sport en 2011, par hasard, grâce au festival de Fréjus. J’ai tout de suite accroché et maintenant c’est une vraie passion ! J’aime voler, découvrir, partager et rencontrer des gens de ce monde, alors j’essaie de me déplacer le plus possible partout en France. Comme mon frère a intégré Addict kite depuis le début, je l’aidais souvent dans l’ombre pour l’écriture d’articles et la correction. Petit à petit, j’ai trouvé le concept et l’ambiance du groupe sympa. J’ai relevé un défi perso en acceptant de faire les lives du Festival de Portiragnes en 2018 car je ne suis pas très à l’aise sur ce genre de communication. Par contre, l’écriture d’articles, les recherches, les contacts avec les cerfs-volistes, la correction, les traductions, la mise en page… ça c’est mon dada ! Ce que je souhaite apporter chez Addict c’est un peu de féminité, des nouvelles idées et une plus grande visibilité sur des évènements/personnes peu connus. Ce webzine est addictif. j’vous dis à très vite sur les terrains ou sur AK.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :