Scheveningen 2019… édition extra ventilée

Le dernier weekend de septembre, c’est souvent le weekend du festival de Scheveningen (Pays-Bas). L’édition de 2019 a été d’une durée un peu plus courte car le festival a été arrêté dimanche midi à cause d’une météo capricieuse et d’un vent trop violent.

Il était prévu le même weekend que l’Eurocup de Dunkerque donc pour beaucoup de pilotes de cerfs-volants pilotables, il n’était pas évident de faire un choix entre les deux “festivals du nord”. Après l’annulation de Dunkerque les pilotes italiens (qui avaient déjà leurs billets d’avion) et les pilotes anglais, hollandais et belges s’étaient déplacés pour offrir au public de Scheveningen les ballets qu’ils avaient préparés. Spectacle de haut niveau garanti !

La semaine avant le festival, la météo s’annonçait très compliquée : vent rafaleux (dépassant les 60 km/h) et fortes pluies… inutile de dire que Scheveningen se trouve encore plus au nord que “le Nord”.

Samedi… On veut voler!

Le samedi, la compagnie des cerfs-volistes européens se retrouvait sur la plage avec un grand sourire : un groupe très motivé avec des pilotes venus d’Allemagne, Suisse, Belgique, Italie, Royaume-Uni… et bien sûr les locaux de la Hollande. Le sourire se transformait en grimace quand le vent se renforçait de plus en plus. Les quatre lignes ultra ventilés sortaient des sacs, tout comme les deux lignes “crazy wind” (“vent fou”) et ultra ventilés. L’équipe anglaise “Fractured” (vainqueurs d’un de nos awards) comptait trois membres avec un quatrième membre surprise… mister Chris Goff. Comme ils avaient 5 cerfs-volants identiques ils ont demandé au soussigné de les compléter pour faire un vol en team (entre les averses de pluie). Matériel : lignes de 250 kilo, cerfs-volants ventilés… et beaucoup de courage. Les 5 courageux (ou “fous”) ont volé pour le plaisir du public et avaient un grand sourire quand ils reprenaient leurs cerfs-volants en main après cette petite session de “vol en force”.

Sur les terrains des monofils, on pouvait aussi retrouver le Mascotte Kite team avec ses pieuvres.

Après ce vol (largement documenté sur les réseaux et partagé sur notre page), tous les pilotes se retrouvaient autour du feu pour profiter d’un apéro et d’un repas mérité.

Vidéo d’Ingeborg 😯

Dimanche… on veut voler mais on ne peut pas.

Pour dimanche, un vent encore plus fort (jusqu’à 80 km/h) et beaucoup d’autres évènements annulés dans la région. Malgré le courage de quelques-uns le matin, la décision d’arrêter le festival était logique. La sécurité des pilotes et du public ne pouvait pas être garantie, donc annulation. Dommage car le niveau était au rendez-vous, quelques-uns des meilleurs pilotes européens (sur plusieurs disciplines) n’ont pas pu montrer leur talent et leurs ballets.

Malgré cela, le festival de Scheveningen restera un festival très agréable dans un cadre particulier. A conseiller !

Stephan Fiers pour Addict Kite

 

Damien

Bonjour à tous. Certains me connaissent peu finalement, toujours passionné par le cerf-volant, je vole libre comme l’air et je partage ma passion avec vous. Un vrai bonheur de faire vivre Addict Kite le Mag avec Benbboy et les autres. J’en profite pour remercier tous les acteurs qui m’ont aidé à faire ce que Addict Kite est devenu. Vraiment merci. Je vous retrouverai sûrement sur les terrains de NDDM, Chatelaillon, Penvins et pourquoi pas d’autres. Addict Kite est une aventure humaine extraordinaire. Je ne pensais pas que le petit blog dépasserait les frontières aujourd’hui. Si vous passez par mon champ de patates, n’hésitez pas surtout. Comme je le dis souvent en MP “bon vol à tous”.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :