Test du Shooter LW

Shooter LW

339€
7.5

Fabrication

8.0/10

Rapport Qualité / Prix

7.0/10

Comportement en vol

7.5/10

Prise en main

7.0/10

Plage de vent

8.0/10

Points +

  • La plage de vent
  • enchainement des tricks
  • Look au style moderne

Points -

  • le tarif

Autour du Shooter LW de passer l’épreuve de test pour cette nouvelle journée de semaine spéciale.

J’ai donc la chance d’avoir un Shooter LW de chez R-SKY dans ma housse. Je vole avec depuis plus d’une année, c’est pourquoi je vais pouvoir vous faire un retour sur ce cerf-volant, qui se trouve dans la catégorie des freestyleur purs. Pour la petite histoire, j’ai toute la gamme des Shooter et bien sûr, comme à chaque fois que l’on a une gamme complète, on a un petit préféré, celui que vous adorez prendre plus que les autres. Et bien pour moi c’est le LW qui est une vraie petite bombe a mes yeux. Je me suis laissé dire aussi que certains pilotes l’apprécient aussi pour ses capacités de vol que nous verrons plus bas.
Entrons dans le monde du Shooter LW, mis au point par Valentin Martinet pour R-SKY.

Shooter LWFiche technique

Dimensions : 219 x 90 cm
Plage de vent : 2 à 18 km/h
Structure : Bord d’attaque – Skyshark 2PT-3PT / Vergue – Skyshark 3PT / Top cross – carbone 5mm / Spine – carbone 6mm / Tendeur voile – carbone plein 3mm
Voile : Icarex PC31 – monofilm tramé
Accessoires :
Stop yoyo
Cover yoyo
Lest 10gr
Bridage 3 points décentré

Tarif :
339€

Shooter LWCôté construction

La qualité de construction de ce fabricant Français n’est plus à prouver depuis le temps. Les coutures sont propres, le nez comme j’aime, des renforts aux bons endroits, un bridage 3 point décentré avec une monture 2PT/3PT, sa taille de 219cm… bref tout est là pour nous livrer un bon petit freestyleur. Le design est sobre mais moderne, ce qui lui donne un joli look que je trouve sympa au sol comme en l’air
La housse est la dernière née de chez le fabricant, avec logo et couleur imprimés, ouf la classe (mais bon on vole pas avec la housse  😛 )
Il y a toujours la petite sangle pour tenir le cerf volant dans la housse.

Bref pas de mauvaise surprise du coté construction, avec un joli design qui change un peu et qui du coup modernise ce cerf volant.

Shooter LW

Côté vol

Alors là, quand tu le montes, tu sais que c’est un freestyleur et du coup quand tu le fais monter au zénith pour les premières fois, tu es vraiment surpris. Oui tu t’attends à un cerf-volant très free et donc très volatile et bien là pas du tout, il se cale bien dans le rail et reste bien dans la ligne. Les angles se font sans trop dandiner et donc sur le coté précision on reste vraiment surpris par la qualité qui a été mise dans ce petit cerf volant. Une bonne première surprise et un vrai bon point pour un freestyleur.
Quand on commence à entrer dans sons domaine de prédilection, là il se passe un truc car ne l’oublions pas nous ne parlons pas d’un STD mas d’un UL, donc certaines figures sont plus difficiles voire impossibles avec un vent d’UL. Bien sûr il se pilote tout aux poignets « fin et léger », j’aime bien cette expression mais pas dans tout les sens. Toutes les figures sont bien lisibles et quel bonheur que de lui envoyer un taz bien a plat, oouffff. Les yoyo en un temps passent sans aucun problème et ça MOI j’aime, les cyniques et comètes un truc de dingue…Shooter LW
Je ne vais pas vous les passer une par une mais vous aurez bien compris que pour ce cerf-volant, peu de figures lui résistent, et que les enchainements se font d’une facilité qui me surprend encore au bout de 12 mois de vol.
La plage de vent est très convenable et agréable car je le sors a 4/5 km/h de vent pour avoir de la pression et je vole avec jusqu’à un bon 20 kmh, il se rapproche du STD en gros en plage haute a mon goût. Du coup avec cette grande plage de vent volable et contrôlable totalement c’est vraiment confortable.
A vent égal, il est bien plus présent dans les mains que le N3E LW, il tire plus, d’où sa nervosité et sa précision. Dans les mêmes conditions de vent un N3E est un peu mou.
Voici donc pourquoi je le préfère aux autres de la gamme car vraiment en vole, ouff, il est terrible et vraiment propre c’est très agréable de voler avec ce genre de freestyleur qui ne part pas dans tous les sens toutes les 2 minutes.
Bravo a ceux qui ont fait du très bon travail moi je n’ai rien touché.Shooter LW

Conclusion

Je trouve que ce shooter LW est une vraie réussite à tous les niveaux. Tant du coté fabrication et packaging, tant sur le coté de la précision, mais aussi sur les enchainements des figures, et je finirai par la plage de vent qu’il offre qui est juste cool et confortable.
Pourquoi je préfère le LW à ses grands frères, vous l’avez surement compris maintenant. Je change souvent de cerf-volant pour voler avec d’autres mais là je pense que le Shooter LW n’es pas prêt de sortir de mon kitebag car il est actuellement le petit chouchou de ma housse qui me suit partout 😉
Oui un cerf-volant qui se pilote aux poignets mais qui est super propre en précision, c’est à mon goût un peu trop rare, mais quand on fait un freestyleur en général on sacrifie un peu le coté précision, mais là l’équipe R-SKY a bien réussi son coup et a su faire le bon dosage. Je vais donc les remercier pour le travail qu’ils ont fait mais surtout pour ce cerf-volant qui est vraiment bien abouti et qui est un pur bonheur pour moi qui adore le freestyle .

Shooter LW

                                                                                                                                                        Damien

Je vous glisse une petite vidéo 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :