Le vol en paire fille/garçon avec ForeZ’AIR

 

Fiche d’identité de madame :

Nom : CHAPERON

Prénom : JOANNA

Age : 32 ans

Lieu de vol : St ETIENNE

Années de vol : 5 ans

Équipe : ForeZ’AIR

Palmarès : 8° en CDF, 2° en Région Rhône-Alpes

Fiche d’identité de monsieur :

Nom : CHAPERON

Prénom : Damien

Age : 28 ans

Lieu de vol : St ETIENNE

Années de vol : 5 ans

Équipe : ForeZ’air

Palmarès : idem

 

————————————————————————————————————————————–

Comment s’appelle votre paire, depuis combien de temps existe-t-elle et quelle est votre spécialité de vol ?

Notre paire s’appelle ForeZ’AIR, en référence à la plaine du Forez, lieu d’où nous sommes originaires, dans le 42 à proximité de St ETIENNE.

Notre paire existe depuis 5 ans.

Notre spécialité, eh bien voler pour le public avec le sourire et la musique qui va avec.

Expliquez-nous un peu pourquoi avoir créé et comment est venue cette paire ?

On rentre dans le dur là alors, il va falloir revenir dans le temps.

Déjà on remet les choses en place, nous sommes frère et sœur ! Au début de notre aventure il y a 6 ans, Joanna habitait Saint Etienne et Damien à Aix en Provence.

Dans le même temps notre maman avait posé ses valises à Fréjus… la suite arrive logiquement. Un samedi d’octobre Joanna en vacances chez notre maman voit dans le ciel quelques chose… le festival de Fréjus avait lieu ce Week end là.

La suite, Jo se fait offrir un delta, et pendant un week-end entre frère et sœur donne envie à Damien qui s’empresse aussi de s’équiper. Simplement avec des kites de chez HQ pour débutant mais très vite de bonne sensations de vol.

Damien, qui travaille sur Marseille, découvre l’existence d’une équipe locale, Marseil’Air, et à partir de là se met à voler avec eux chaque samedi matin.

A son retour à St Etienne Damien partage avec Jo son expérience, achat de 2 Tramontana identiques pour voler à 2 et début de la paire ForeZ’AIR. La suite c’est des rencontres comme on les connait dans notre monde, une première visite sur le festival de Portiragnes et un premier passage en public avec une démo pas forcément aboutie, mais pour nous pleine de courage et avec l’envie débordante de continuer le chemin. Un festival organisé par R-sky, le fabricant de Béziers qui par l’intermédiaire du boss Roger nous a proposé de nous lancer dans l’arène, on le remercie encore pour cela.

Équipé de 2 Tramontana de chez HQ, le vol est simple et lent, ce qui permet la mise en place de mouvements plutôt simples mais visuels. Les rencontres s’enchaînent, la fièvre du cerf-volant nous envahit, nous rencontrons Sam et Laura, la meilleure paire sur les terrains, pour nous des modèles dans leur façon de voler. Ouverts d’esprit ils nous donnent des très bons conseils pour évoluer.

Une participation au Festival de Fréjus dans la foulée, mon dieu quel stress pour nous, mais quel bonheur à la sortie. Notre enthousiasme et notre sourire sont notre marque de fabrique et cela plait à l’organisation, notre vol est pour le moment simple mais construit et réfléchi, le choix de nos musiques est de tendance actuelle, le public tape dans les mains et nous applaudit en fin de démos, le meilleur pour nous.

Il est alors temps pour nous d’évoluer dans nos kites pour faire évoluer nos prestations, nous sommes en 2014. Tout naturellement nous orientons notre choix sur l’un des kites le plus performant à ce moment-là, polyvalent car on aime pouvoir jouer avec notre cerf-volant, le N3E de chez R-sky, fraichement sorti. Attention seulement le standard car notre budget ne permet pas l’achat d’une gamme complète.  Là tout s’accélère, plusieurs démos en festivals et un ballet plus abouti.

En 2015 Jo se retire pour donner naissance à sa petite fille, pendant ce temps Damien fait le tour de France des festivals pour prendre tout ce que le monde du cerf-volant a à donner, des échanges des conseils des rencontres et de bons moments de vol.

A la suite de ça il est temps de reprendre la paire, le choix est fait, investissement dans une gamme complète N3E standard, ul et vtd, entraînement régulier, un week-end par mois sur 2 jours, départ pour les plages du sud et principalement l’Espiguette pour trouver des conditions de vol plus correctes que dans notre St Etienne bien aimé, qui ne nous offre que des turbulences et de petits espaces. On se fait les dents là-bas dans des vents forts voire très forts, ou pas de vent mais c’est obligatoire on doit s’entrainer.

On décide alors de tenter l’aventure compétition pour voir et prendre de l’expérience. Qualification ok en régionale et départ pour BERTRY dans le nord pour la manche finale. Les conditions sont difficiles mais c’est le cas pour tous, on n’est pas a l’aise dans ce format, ça se sent dans notre vol, beaucoup d’erreurs bêtes et de la frustration entre nous 2. Pas de bon résultat et beaucoup de déception, on se répète, mais la compétition ça va a certains et pas a d’autres. On aime le show , on s’oriente plutôt sur des forme de type masters pour les années à venir.

Décrivez-nous un peu le matériel que vous utilisez pour votre paire et pourquoi ce choix ?

N3E de chez R-sky en std, ul et vtd, nous allons étoffer tout ça avec des SUL mais on attend de savoir notre choix.

Dites-nous un peu votre plus beau souvenir de vol à 2 et pourquoi ? Que s’est-il passé exactement ?

Il y en a tellement… Mais je pense que notre premier vol en paire sur le festival de Fréjus restera marqué dans notre mémoire c’est ici que tout a commencé, en touriste un an plut tôt et nous voila de l’autre côté !

Si vous deviez expliquer à des novices qui souhaitent monter une paire les trucs à faire et ne pas faire, vous leurs conseilleriez quoi ?

Ne pas se précipiter dans la construction de la paire si vous voulez aller loin et vivre longtemps, prendre le temps d’apprécier les sensations avec des machines qui «pardonnent» vos erreurs, partager avec les autres, bouger sur les terrains ne pas se contenter des forums. Les cerf-volistes sont des personnes accessibles qui ont une même passion alors il faut en profiter, nous ne sommes pas des milliers.

Que pouvons-nous vous souhaiter pour l’avenir de votre paire et que souhaitez-vous faire si vous en avez la possibilité ?

Ha ha le futur, nous sommes en pleine réflexion sur 2018, mais pour le moment nous savons que nous serons présents sur les grands festivals du sud car c’est là où l’ambiance, le lieu et le public restent les plus fous. Berck pour 1 semaine de vol aussi. Ensuite l’étranger, des envies de voir du pays, Valencia, Portugal et même plus loin mais je vous invite à nous suivre sur notre page FB  FOREZ’AIR pour tout savoir.

Damien

Bonjour à tous. Certains me connaissent peu finalement, toujours passionné par le cerf-volant, je vole libre comme l’air et je partage ma passion avec vous. Un vrai bonheur de faire vivre Addict Kite le Mag avec Benbboy et les autres. J’en profite pour remercier tous les acteurs qui m’ont aidé à faire ce que Addict Kite est devenu. Vraiment merci. Je vous retrouverai sûrement sur les terrains de NDDM, Chatelaillon, Penvins et pourquoi pas d’autres. Addict Kite est une aventure humaine extraordinaire. Je ne pensais pas que le petit blog dépasserait les frontières aujourd’hui. Si vous passez par mon champ de patates, n’hésitez pas surtout. Comme je le dis souvent en MP “bon vol à tous”.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :