FIFA WORLD CUP 2018 STORY

Fan ou pas, personne n’est passé à côté de ce qui s’est déroulé la semaine dernière pour le mondial de football. Certains le savaient, d’autres l’ont découvert, des cerfs-volistes ont participé à la cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde! Un des événements le plus regardé sur la planète. Quelle vitrine pour notre passion!

AK était bien évidemment sur le dossier et les retours commencent à nous parvenir… car OUI, nous aurons le plaisir de vous faire partager plusieurs expériences, plusieurs récits de nos cerfs-volistes présents en Russie. Nous aurons des retours du spectacle des Révos mais aussi des Oiseaux dans le stade.

Aujourd’hui, nous commençons par le retour d’un frenchy bien connu des terrains et avec de nombreux titres à son palmarès: Mathieu Mayet. Merci à lui de partager avec nous cette expérience.

Damien CHAPERON pour Addict kite le Mag

Projet Oiseau pour la cérémonie d’ouverture FIFA 2018 Moscow

Courant mai 2018, quelques pilotes qualifiés en vol Oiseau Indoor recevaient un coup de téléphone de Ramlal Tien, le designer de l’Oiseau. Ramlal devait monter une équipe de 8 pilotes qui allaient se joindre à 4 autres pilotes Russes pour prendre part au vol des Oiseaux durant la cérémonie d’ouverture du 14 Juin à Moscow sur le stade principal.

En résulte une série de sélections pour trouver des personnes qualifiées, disponibles et motivées pour relever ce défi. Quelques jours après les premiers contacts, l’équipe était montée :

Karl Besuelle, Richard Debray, Damien Gallibour, Guillaume Grandin, Enrico Grilli, Mathieu Mayet, Grégory Reynes, Ramlal Tien, Olga Bednova, Alex Vain, Tanya Romanenko, Sergey Chernishev.

À cette équipe fut offert une série d’helper afin d’aider au déroulement des répétitions et du show final :

Nikita Artamonov, Mikhail Genin, Elena Pogoydash, Nadezhda Romanova.

Deux coordinatrices Russes étaient aussi de la partie afin d’assurer la liaison entre les volontés des chorégraphes et notre équipe d’oiseleurs : Olga et Ekaterina, des personnes professionnelles et habituées à gérer des évènements de cette envergure.

Le projet global fut commandé par Mike Loskov, pilote de team Russe (Red Alert), lui-même contacté par la FIFA via une société de communication locale.

Le cahier des charges était assez flou au départ, nous savions uniquement qu’il fallait partir du 9 au 15 Juin avec 16 Oiseaux, que ces oiseaux devaient pouvoir voler sans vent sur la pelouse du stade.

Une fois arrivés à Moscow le 9, nous comprenons que nous serions inclus comme un élément dans la cérémonie, il n’était pas question de proposer une démo de cerf-volant mais plutôt de se joindre à une équipe de 1500 personnes chargée de mettre la cérémonie à exécution.

Le dimanche nous attaquions la formation des pilotes d’oiseaux afin d’harmoniser notre niveau de pilotage. Certaines personnes n’avaient que très peu touché un Oiseau dans leur vie et d’autres n’avaient jamais volé en condition Indoor. En parallèle de notre formation de pilotage assurée par Ramlal dans un gymnase à côté du stade, nous faisions des allers et retours vers le stade afin de montrer aux chorégraphes les possibilités de vol de 12 à 16 oiseaux en simultané. Le choix du chorégraphe fut porté sur 12 oiseaux qui devaient décoller sur une phase musicale et se poser ensuite 2 min après.

Les répétitions se sont ensuite enchaînées pendant 5 jours de façon à trouver l’entrée, la liaison et la sortie de notre apparition et à l’inclure dans le spectacle total. Il fallait que tout soit fluide sans aucune erreur ni laps de temps à vide. Les plus grosses journées ont tourné sur 12h de travail, les répétitions finissaient vers 21H parfois…!

La plus grosse contrainte a été de comprendre les volontés du chorégraphe, de trouver des solutions, et ensuite de s’adapter. Le plus beau souvenir restera sans doute celui de cette fusion de personnes, danseurs, jongleurs, acrobates, techniciens, pilotes d’oiseaux, maquilleurs, costumiers, coiffeurs, mannequins, etc… Toutes ces personnes se sont retrouvées accordées au diapason jusqu’au moment final. Voir tant d’énergie, d’engouement et de moyens techniques et humains déployés pour un show si court relève de l’irréel.

Mathieu MAYET

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :